Sélectionner une page
Types de pratiques
Longueur
Difficulté
Durée
Route de la Guerre de la Vache
blur-effect
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
Route de la Guerre de la Vache
marqueur-circuit

Route de la Guerre de la Vache

En 1273, reconnu par un propriétaire, un voleur de vaches est arrêté puis pendu alors qu’il tentait de restituer un animal. Pour venger son sujet, le Comte de Namur déclencha une guerre qui ravagea le Condroz.

Soumis à leur Seigneur respectif, le Comte de Namur et le Prince-Evêque de Liège, les paysans des environs d’Andenne et de Ciney s’affrontèrent violemment Cette guerre mit à feu et à sang de nombreux villages pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Au total, une soixantaine de villages furent détruits et on dénombra plus de 10.000 morts.

Il fallu l’intervention du Roi de France, Philippe Le Hardi, pour finalement mettre fin aux hostilités.

Aujourd’hui, plus rien ne transparaît sur les routes que vous allez fréquenter. Par contre, vous apprécierez sans nul doute les paysages vallonnés et les villages typiques qu'elles vous invitent à traverser.

Très facile
Très facile
121 km
max. 310 m
min. 74 m
25 m
-27 m
Styles : BaladeDécouverteÀ la campagneRoadtrip
Public : Famille
Thématiques : CulturelHistorique
marqueur-circuit
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Circuits à proximité
Points d'intérêts à proximité

Point de départ

Meuse Bridge 44
Belgique Rue du Pont des Ardennes
Lat : 50.463981Lng : 4.873413
Image du poi
1 Aire de jeux de Maizeret – Eglise

Coq farceur Galopeur 1 poubelle 1 table avec bancs Toboggan avec tour

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Aire de jeu de Maizeret

Coq farceur
Galopeur
1 table avec bancs
Toboggan avec tour

114 Rue de Villenval 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
2 Eglise Saint-Martin de Maizeret

Grand bâtiment tout en pierre qui trône au milieu de la place du village. L’église est de style néogothique, elle est très éclairée avec un plafond de briques rouges. Les autels et l’ancienne chaire de vérité sont en marbre. L’église reconstruite en 1850 près du cimetière fut incendiée par l’armée allemande en 1914 et rebâtie sur un nouvel emplacement en 1927.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
La Vallée du Samson

La vallée du Samson est célèbre pour sa rivière et son patrimoine naturel mais aussi pour son patrimoine architectural. Cette vallée a été naturellement creusée par la rivière « le Samson ». Les roches qui vous entourent ont d’ailleurs été percées de nombreuses grottes et cavernes, dont les célèbres Grottes de Goyet, situées à quelques kilomètres seulement.
La vallée doit son charme typique à plusieurs facteurs : à ses versants fortement escarpés, à sa végétation luxuriante, à ses roches apparentes et bien sûr au cours sinueux de sa petite rivière. Elle est d’ailleurs classée Réserve Naturelle et en tant que telle, est protégée par un plan de secteur.
Le Samson, autrefois appelé Houyoux, prend sa source sur les hauteurs de Gramptinne et se jette dans la Meuse 16 km plus loin dans le village de Samson. Sa déclivité est l’une des plus fortes de la vallée mosane (1m10 en moyenne sur 100m). C’est une rivière rapide dont les crues peuvent être surprenantes car elle est rejointe sur son cours par de nombreux autres ruisseaux venant de Sorée, Florée, Sorinne, Courrière et Faulx. À Gesves, Mozet et Thon-Samson, le Samson a fait tourner une dizaine de moulins restés en activité jusqu’au siècle dernier.
Les eaux du Samson sont pures, ce qui a permis aux Facultés Universitaires de Namur et à l’Université de Liège d’y développer un projet pilote appelé « Meuse Saumon 2000 ». Projet qui vise à réintroduire le saumon atlantique dans le bassin mosan et d’y rétablir son cycle de vie complet. Ainsi, depuis 1988, près de 1,5 million de jeunes saumons ont été réintroduits dans des rivières belges, dont celle du Samson. 
 

5300 Thon-Samson
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
3 Eglise Notre-Dame de Namêche

L’église de Namêche est un ensemble de constructions irrégulières remontant à différentes époques. Elle est entourée de son cimetière. Sa tour, avec ses ouvertures caractéristiques à la base du clocher, date du 16ème siècle. Le reste de l’édifice a été reconstruit en 1858. A l’intérieur, on observe dans les murs des pierres tombales. Le porche est la partie la plus intéressante du monument, il formait l’ancienne chapelle du village. Les nefs furent agrandies en 1730 et 1731, et le chœur fut sans doute construit à la même époque.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Forteresse de Samson (ruines)

Situé à plus de 30m au-dessus du niveau de la Meuse, l’emplacement de la Forteresse du Samson n’a pas été choisi au hasard. Naturellement protégé sur deux côtés, par les cours d’eau et l’escarpement des roches, le site forme un triangle dont seule la base doit être défendue. C’est ce que l’on appelle un éperon barré. La forteresse comportait trois enceintes: la première à laquelle on accédait par le haut du village de Thon, la deuxième qui abritait la basse-cour et la troisième qui entourait l’habitation du châtelain et les communs, et qui était munie de tours de défense. Des anciennes tours, il ne reste plus que la tour Lapidon presque intacte. Construite à flanc de coteau, elle surplombe aujourd’hui la chaussée de Gramptinne.
Nombreuses sont les légendes qui entourent la forteresse, parmi les plus célèbres : celle de la Chèvre d’Or. Les profondeurs du château-fort auraient abrité une Chèvre d’Or, démon bien connu du folklore wallon, auquel un merveilleux trésor aurait été confié. Mais pendant la nuit de Noël, la fameuse Chèvre perdrait ses pouvoirs et s’animerait, elle sortirait alors de sa cachette et gambaderait à travers les ruines du château laissant le trésor sans surveillance…
Information importante : Les ruines du château ne sont pas accessibles, les chemins qui y mènent sont d’ailleurs fermés au public. Il est très dangereux de s’y rendre !

Rue de Gramptinne 5300 Thon-Samson
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
4 La Vallée du Samson

La Vallée du Samson Le village de Thon-Samson, perché en partie sur les hauteurs, est campé dans le décor verdoyant des prés et des taillis de la vallée du Samson.Le village est parcouru d’éléments du patrimoine, modestes ou prestigieux, qui par leurs valeurs architecturales, urbanistiques, touristiques ou affectives lui confèrent un supplément d’âme.Le coeur du hameau, en pierre calcaire, a totalement conservé son charme d’antan. Au gré des rues sinueuses qui le parcourent, ce village de près de 800 âmes, dévoile en effet un patrimoine architectural intact et parfaitement complété par les richesses naturelles du Samson.  L’église Saint-Remi (1780) Les rochers, de plus de 100 mètres de haut, offrent un magnifique panorama et constituent une formidable muraille calcaire.Classé depuis 1944, cet éperon rocheux est surmonté par les ruines de l’ancien château fort.De larges étendues agricoles situées sur les hauteurs du village proposent également un magnifique point de vue sur les superbes paysages des vallées. les Rochers de Samson.Énorme masse rocheuse percée de cavernes qui surplombe le fleuve de 80 mètres.  Les Romains y auraient établi un camp retranché au 4e siècle.Quoiqu’il en soit, au Moyen Age, une puissante forteresse construite par le comte de Namur, surveillait de sa hauteur, la vallée de la Meuse de Marche-les-Dames à Sclayn.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Aire de jeux du Site Bois des Dames

Oiseau farceur
Bancs
Mosaïque
Coq farceur
Galaxy – Adara
Galopeur
Spica jaune
Spica vert

Site du Bois des Dames 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
5 Aire de jeu à Namêche -– Ecole

Oiseau farceur 2 bancs Barres triples Combinaison de jeux Coq farceur Coq farceur 2 Maisonnette Module d’escalade 2 poubelles Sauterelle Souc vol-jau/org Structure de jeux Trèfle à escalader

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Bois d'Heer

Le bois d’Heer couvre un territoire d’environ 125 ha entre les villages d’Andenelle, Coutisse en passant par Peu d’eau. Il est composé d’une partie boisée entourée de plaines et de prairies sans compter l’étang (occupé par « Les pêcheurs réunis d’Andenne ») ainsi que le ruisseau d’Andenelle.
La superficie du bois est de 105ha d’un seul tenant entouré de bosquets, bois, prairies,champs et rivières qui offrent un cadre très agréable pour la promenade.
Certains chemins et sentiers autorisés à la circulation sont uniquement balisés par des pictogrammes et d’autres panneaux de couleur blanche et bleue, tous les autres chemins ou sentiers seront interdits à toute circulation afin de préserver la faune de la foret (chevreuils, lièvres,bécasses,canards,pigeons et bernaches).
Fermé à la circulation pendant les périodes de chasse. Se référer aux dates sur le site de la ville d’Andenne

Rue Basse des Canes 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
6 Forteresse de Samson

Le site fortifié du Samson dont on ne voit plus que des ruines aurait donné son nom au village. Ce site de défense, idéalement situé sur un promontoire surplombant la route de Gramptinne, fut notamment occupé par les Romains ; Jules César y aurait établit un camp retranché. Des fouilles ont également révélé l’existence de tombes, de pièces de monnaie ainsi que d’objets datant de l’occupation du site par les Francs et les Mérovingiens.La forteresse de Samson était divisée en trois enceintes : un terrain rocailleux, une basse cour et des communs ainsi qu’au delà d’un pont-levis, l’habitation du châtelain et son donjon. Les habitants du village étaient exempts de taxes en contrepartie d’un tour de garde de la forteresse. Celle-ci fût assiégée en vain par les Normands au 9 e siècle. Le dernier siège du château eut lieu au 16 e siècle, du temps de Don Juan d’Autriche. Le château fut finalement démoli sur ordre du Roi Charles II d’Espagne en 1690.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Le Calvaire

Site incontournable du patrimoine andennais et lieu de promenade apprécié des joggeurs et vttistes, ce monument reste assez peu étudié… Le Calvaire andennais est situé à flanc de colline au cœur du vieil Andenne. Le site aurait été érigé au 17ème siècle suite à une épidémie. Il est constitué d’un sentier en lacet bordé de six potales qui monte jusqu’à une petite chapelle de brique rouge. Les potales auraient été aménagées entre 1630 et 1653 tandis que la chapelle daterait de 1732.
Si le Calvaire a depuis longtemps perdu son caractère religieux, il a toujours été cher aux Andennais qui ont eu à cœur de l’entretenir et de le conserver au fil des siècles.

En 1818 déjà, un subside est accordé par le Conseil de Régence de la Ville d’Andenne pour procéder aux réparations des potales du Calvaire.

En 1913, un comité est fondé dans le but de restaurer le Calvaire d’Andenne. Il obtient de la Commune un subside de 2 000 francs ainsi que 3 000 francs de souscriptions.  À cette époque, les potales et la chapelle sont entièrement restaurées. Les niches des potales sont alors ornées de tableaux représentant le Chemin de la Croix peints par Charles Bonhivers (peintre local qui trouvera la mort l’année suivante pendant le siège de Namur). Aujourd’hui, ces peintures ont disparu, on ne sait pas quand elles ont été enlevées… Toujours en 1913, le chemin en lacet est redressé et garni de bancs et le versant de la colline est partiellement déboisé. Malheureusement la Première Guerre mondiale met fin à cette belle initiative et par manque d’entretien, le chemin du Calvaire redevient bien vite impraticable.
En 2009, l’Office du Tourisme, en collaboration avec la Ville d’Andenne, monte un vaste projet de réhabilitation et de mise en valeur du site du Calvaire. Une subvention du Commissariat Général au Tourisme est accordée à la Ville pour la réalisation de ces travaux. Leur coût était estimé à 354 277.67 euros TVAC.

Ce projet est réalisé en 3 phases entre 2009 et 2012 : rénovation de la chapelle et du point de vue, réalisation d’un accès PMR depuis la Rue du Calvaire ; remise en état du sentier, rénovation des potales et révision de l’éclairage ; mise en place d’une signalétique sur le site et dans le centre-ville.

Lors de ces derniers travaux, la chapelle sommitale du Calvaire a été démontée pierre par pierre et remontée quelques mètres sur la droite de son emplacement initial (elle menaçait de tomber dans une fosse toute proche).
Depuis le Calvaire, vous aurez une vue imprenable sur les vieux quartiers de la ville et sur la vallée de la Meuse. La table panoramique actuelle a été placée sur une construction circulaire plus ancienne ; il s’agit d’un bunker de la Défense Contre les Avions allemande, datant de la Seconde Guerre mondiale.
Le saviez-vous ?

Au Calvaire, on pratiquait les « Rogations », des processions accomplies par les Chanoinesses d’Andenne pour célébrer le Saint Sacrifice. Elles se déroulaient pendant les 3 jours qui précèdent l’Ascension. Les Chanoinesses débutaient leur périple à la Collégiale : le premier jour, elles montaient au Calvaire pour rejoindre ensuite la Chapelle des Tilleuls, le deuxième jour et la chapelle Saint-Roch (Rue Saint-Roch) le troisième et dernier jour.
 

16 Rue du Calvaire 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
7 Aire de jeux du Site Bois des Dames

Oiseau farceur Bancs Mosaïque Coq farceur Galaxy – Adara Galopeur Poubelles Spica jaune Spica vert

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Fontaine Sainte-Begge

À gauche de la collégiale, ne manquez pas la Fontaine Sainte-Begge, anciennement appelée « Fontaine aux Poussins », en référence à la légende de la fondation d’Andenne.
Ainsi, on raconte qu’au 7ème siècle, Sainte Begge choisit d’ériger un monastère à l’endroit où son fils observe une poule et ses sept poussins, signe qu’elle interprète comme une volonté divine. L’emplacement choisi n’est autre que l’actuelle Place du Chapitre. On dit également que la vallée choisie par Begge abritait une source fraîche toute l’année. C’est sans doute la source qui alimente aujourd’hui la fontaine Sainte-Begge.
La fontaine comporte trois bassins : le premier est dédié à l’eau de boisson et de cuisine, le deuxième au bétail, et le dernier à la lessive. Juste au-dessus du premier bassin, vous remarquerez une petite niche grillagée dans laquelle trône une statue de la sainte patronne.
La tradition orale nous rapporte une anecdote sur ce monument. Les lavandières du quartier auraient eu pour habitude de traverser la collégiale pour accéder aux bassins. Agacé par cette manie, le clergé aurait alors décidé de faire graver une épitaphe au-dessus de l’entrée droite de la collégiale. Cette inscription est encore visible aujourd’hui, elle dit : LES CHIENS HORS DE LA MAISON DE DIEU. Comme si la consigne n’était pas assez claire, on va même jusqu’à raconter qu’un garde était posté à cette entrée pour obliger ces dames, leur linge, leurs enfants et leurs chiens, à faire le tour…
 

19 Place du Chapitre 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Collégiale Sainte-Begge d'Andenne

L’histoire d’Andenne commence véritablement vers 692, lorsque Sainte Begge, aïeule de Charlemagne, fonde un monastère mérovingien comportant sept églises à l’emplacement de l’actuelle Place du Chapitre. Au 11ème siècle, le monastère se transforme en un Chapitre séculier. Ainsi le monastère primitif devient un Chapitre Noble à prédominance féminine. En 1762, les sept églises étaient dans un tel état de délabrement que l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche décide de les raser et de les remplacer par un seul sanctuaire. C’est Laurent-Benoît Dewez, architecte officiel de Charles de Lorraine, qui est chargé de dresser les plans d’une collégiale néoclassique. La première pierre est posée en 1764. Le plan du bâtiment comprend trois nefs de cinq travées, un haut transept saillant terminé par des absides à trois pans et un choeur de trois travées à chevet polygonal. Au chevet, on trouve l’élément le plus caractéristique de la collégiale andennaise : sa grande tour carrée divisée en quatre niveaux, percée sur chaque face d’une grande ouïe en plein cintre et coiffée d’une toiture en cloche.
La façade comporte deux niveaux : le rez-de-chaussée d’ordre ionique et le premier étage d’ordre corinthien encadré par les balustrades. Le tout est ponctué de nombreuses niches et percé de fenêtres.

Au sommet, un large fronton triangulaire mouluré vient terminer la composition de la façade.

L’intérieur de la collégiale est de style Louis XVI, peint en blanc, éclairé par les fenêtres en plein cintre des collatéraux, du transept et du choeur. Dans le vaisseau, vous remarquerez les arcades en plein cintre, les piliers cantonnés de pilastres à chapiteaux composites, l’entablement mouluré qui sépare les étages, les voûtes d’arêtes dans les collatéraux et la fausse coupole à la croisée du transept.

Plusieurs éléments de mobilier liturgique ancien ont été conservés: un lutrin au griffon du 16ème siècle, des stalles du 17ème siècle, des confessionnaux et une chaire de vérité du 18ème siècle ainsi que des tableaux des 17ème et 18ème siècles dont Le Massacre des Innocents de Finsonius de Bruges (1615).
Au Musée et Trésor de la collégiale sont exposés orfèvreries, textiles, sculptures, peintures, manuscrits et monuments funéraires, héritage de siècles de piété et de dévotion et témoins de la puissance de l’abbaye. Une pièce d’exception : la châsse renaissance de Sainte Begge.
Le saviez-vous ?

Dans une absidiole, à gauche de l’autel majeur, ne manquez pas le célèbre tombeau de Sainte-Begge. Ce tombeau est orné de figurines gothiques du 14ème siècle. Très rapidement après la mort de Begge, sa sépulture devient un lieu de pèlerinage très fréquenté. La Sainte est spécialement invoquée pour la guérison des hernies et de diverses infirmités de l’enfance. Près de son tombeau, les mères avaient l’habitude de déposer leurs jeunes enfants sur la dalle funéraire avant de les faire glisser trois fois autour de la croix pour les guérir de leurs maux. Aujourd’hui, le rite a quelque peu changé, mais la dévotion à la Sainte reste intacte. En témoigne, l’habitude de déposer les chaussures des jeunes enfants près du tombeau pour qu’ils apprennent à marcher plus rapidement.
Classement : La collégiale Sainte-Begge est classée depuis le 22 février 1938.
La collégiale Sainte-Begge est membre du réseau Églises Ouvertes, l’édifice est donc ouvert toute l’année de 9h à 18h. Merci de veiller à ne pas perturber les offices religieux lors de vos visites.

Consultez la page qui lui est consacrée !
 

Place du Chapitre 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
8 Le Calvaire

Ce site, qui apparaît dans divers documents dès le 17e s, est situé en plein cœur d’Andenne et peut être parcouru de part en part grâce à un sentier en lacet bordé de six potales et d’une chapelle en son sommet. Ces potales (17es.) et cette chapelle (18es.) auraient été construites suite à une des nombreuses épidémies encore fréquentes à l’époque. Jusqu’au 18es., le Calvaire était alors appelé « Aux stations ». En effet, chacune des potales représentait deux stations du chemin de croix de la confession catholique.Le Calvaire aurait été un lieu de pénitence pour les chanoinesses et pour le bourg d’Andenne. Il était en effet utilisé lors de la procession de l’Ascension ; évènement qui durait trois jours !Déjà en 1913, suite aux affres du temps mais aussi au vandalisme déjà constaté à l’époque, le site fut, une première fois, sérieusement restauré et ce en partie grâce à une souscription publique. Pour cette occasion, chaque potales a été d’ailleurs ornée de peintures sur bois réalisées par Charles Victor Joseph Bonhivers (1890-1914) représentant les illustrations des 14 stations d’un chemin de croix. Celles-ci ont malheureusement disparus. Ce site fut entièrement rénové en 2012.S’il s’agit de nos jours d’une colline boisée, ce n’était pas le cas au temps des chanoinesses (fondatrices de la ville). Il a fallu attendre la fin du 19e s. pour que la végétation envahisse ce lieu. Le Calvaire perd son caractère religieux durant le 20es., mais il reste aujourd’hui encore très apprécié par les promeneurs pour y passer un moment de détente ou par les sportifs (vététistes ou joggers) à la recherche d’adrénaline. Du sommet, vous pouvez admirer un vaste panorama sur la ville et ses vieux quartiers et sur la vallée de la Meuse.Pour en savoir plus rendez-vous sur Bibliotheca Andana : www.bibliotheca-andana.be/'tag=calvaireou sur Andenne Tv pour un aperçu en vidéo  Chapelle : Cette chapelle fut édifiée au 18e s. Ses murs latéraux et arrière sont en calcaire, tandis que la façade est en briques. Elle fut entièrement démontée pierre par pierre en 2012 et remontée quelques mètres sur la droite de son emplacement initial.Panorama : Cette construction circulaire (vestige de la deuxième guerre mondiale) est agrémentée d’une table d’orientation panoramique qui vous permet de situer les principales curiosités de notre région.Potales : Le chemin en zigzag qui grimpe le Calvaire est ponctué des 6 potales (17e s.). En 1913, lors de la première rénovation du site, chaque potale fut ornée de peintures sur bois illustrant les 14 stations d’un chemin de croix. Celles-ci ont malheureusement disparu avec le temps.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
9 Fontaine Sainte-Begge

La source Sainte-Begge a toujours existé. Le monument qui la surmonte date du 17 e siècle. Anciennement appelée « fontaine aux Poussins », rappelant la légende de sainte Begge, elle est située sur la place du Chapitre à gauche de la Collégiale près de la porte Saint-Étienne.Au dessus de la fontaine, on peut voir une niche grillagée dans laquelle trône une statue de la sainte patronne. Cette fontaine est composée de plusieurs bassins usés et érodés par l’eau et le frottement des lavandières qui, notamment, traversaient la Collégiale avec leurs chiens pour s’y rendre.On peut d’ailleurs apercevoir une épitaphe au-dessus de l’entrée droite de la Collégiale qui dit : « LES CHIENS HORS DE LA MAISON DE DIEU ». Pour la petite anecdote, à une époque, un garde était posté à cette entrée pour obliger ces dames à faire le tour.Elle fournissait le monastère en eau, mais également les manants des environs.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Fontaine aux Faisans

Arthur Craco (1869-1955) est l’un des principaux rénovateurs de l’art céramique en Belgique. Il était, dit-on, farouchement déterminé à lui faire une place majeure au sein des arts décoratifs. C’est à Andenne, après la Première Guerre mondiale, qu’il découvre la « derle » (argile blanche), qui est pour lui une révélation et l’attache à notre ville pendant plus de vingt ans.
La Fontaine aux Faisans, située sur la Place du Chapitre à droite de la collégiale, est l’une des oeuvres majeures de l’artiste.

Elle a été restaurée en 2012, à l’occasion d’une édition de la Biénnale de la Céramique (ancien nom de Ceramic Art Andenne).
Au centre de cette fontaine, au sommet d’une colonne, vous observerez des faisans qui se pavanent, tandis qu’en contrebas, sur le bord de l’unique bassin, des grenouilles les contemplent, coassantes et béates.
Si vous le souhaitez, vous pouvez admirer une autre fontaine de l’artiste à Andenne : la Fontaine aux Chats. Elle est située Avenue Reine Élisabeth, au niveau du square des Quatre Coins.

Place du Chapitre 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Musée de la céramique

Le Musée de la céramique d’Andenne Asbl a pour objet la mise en valeur de la céramique andennaise, depuis ses origines jusqu’à nos jours, notamment par la recherche et l’acquisition de cette céramique, son étude, les publications, sa présentation dans le cadre du Musée, des conférences, des expositions, etc. Cette mise en valeur ne peut se faire sans replacer ces céramiques dans leur environnement historique.  Aussi le patrimoine culturel, folklorique et historique d’Andenne trouve-t-il sa place dans le Musée.
ATTENTION ! A partir du 17 septembre 2018, le Musée n’est plus accessible au public et n’accepte plus de visites spontanées. Il se prépare à son déménagement. Nous proposons néanmoins encore une belle offre pédagogique pour les groupes et sur réservation. Restez informés.ées via notre site web de nos événements.

musee@ceramandenne.be
Contact Téléphone: 085/84.41.81
Email: musee@ceramandenne.be
Ste web : www.ceramandenne.be

29 Rue Charles Lapierre 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
10 Trésor et Musée de la Collégiale

Le Musée et Trésor est situé en la collégiale Sainte-Begge (1764-1778), chef d’œuvre religieux néoclassique  de l’architecte L-B Dewez (1731-1812).Dans les sacristies et annexes (12 salles), vous pourrez admirer de multiples richesses : orfèvreries, châsse renaissance de Sainte-Begge, objets de culte, lutrin griffon du 16e siècle (classé avec la qualification de trésor par un arrêté ministériel du 16 janvier 2012), ornements, peintures, pierres tombales, porcelaines d’Andenne, sculptures, manuscrits, imprimés du 15e au 20e siècle…Découvrez la Collégiale en 3D !

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
11 Collégiale Sainte-Begge à Andenne

Sainte Begge, trisaïeule de Charlemagne, devenue veuve, fonda à Andenne, vers 692, une abbaye mérovingienne comportant, outre deux quartiers distincts, sept églises et créa la communauté des chanoinesses, qui régnèrent sur le ban d’Andenne pendant plus de 1000 ans. Au 11 e siècle le monastère se transforma en un Chapitre séculier. Le pouvoir laïc imposa le recrutement dans la noblesse. Ainsi le monastère primitif devint-il un Chapitre Noble à prédominance féminine. En 1762, les sept églises étaient en très mauvais état. Le Chapitre obtint l’autorisation de l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche de les remplacer par un seul sanctuaire. Il chargea Laurent-Benoît Dewez, architecte officiel du gouverneur Charles de Lorraine, de dresser les plans d’une nouvelle collégiale, néoclassique.On découvre dans celle-ci le tombeau de la sainte du 12 e siècle, un lutrin au griffon (dinanderie de 1510 - classé avec la qualification de trésor par un arrêté ministériel du 16 janvier 2012) , les stalles du 17 e siècle, les confessionnaux et chaire de vérité du 18 e siècle, des tableaux des 17 e et 18 e siècle dont le Massacre des Innocents (1615) de Finsonius de Bruges.En venant sur place, vous découvrirez le mode de vie de ces femmes, leur histoire, et l’évolution du monastère. Vous aurez l’occasion d’entendre le conservateur de la collégiale, monsieur Jean Sacré, qui vous parlera de ce mode de vie.Dans le Trésor et Musée situés dans les 12 salles annexes, sont exposés des textiles, sculptures, manuscrits, imprimés, monuments funéraires, de l’orfèvrerie du 16 e au 20 e siècle dont la châsse renaissance de Sainte Begge ainsi que des porcelaines religieuses d’Andenne.Découvrez la Collégiale en 3D ! La collégiale fait partie du réseau des églises ouvertes, consulter la page qui lui est consacrée !

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Fontaine du Perron

L’accès à l’eau a, de tout temps, été au cœur des préoccupations des habitants des centres-villes.

À Andenne, notamment pour raccourcir les trajets des secours qui devaient auparavant se rendre jusqu’à la Fontaine de l’Ours en cas d’incendie, il est décidé de construire une première fontaine dite du « Pairon ». Elle est construite en 1764. Son emplacement exact reste incertain, mais on sait qu’elle était formée de huit bassins en pierre, placés sur deux rangs.

La deuxième fontaine est édifiée en 1859 pour remplacer la première. Sa construction a coûté 9000 francs, une somme colossale pour l’époque ! Cette seconde construction est démolie en 1909 suite aux plaintes des riverains qui dénoncent les fréquentes inondations dans leurs caves. La suppression de la fontaine s’explique aussi par l’installation progressive de l’eau courante dans les maisons.

La Place du Perron connaît alors presque 100 ans sans fontaine…

Il faut attendre 1992, et les célébrations du 1300ème anniversaire de la ville, pour voir la construction d’une troisième fontaine au Perron. Cette dernière, œuvre de Guy Fortomme, rappelle en modèle réduit la forme de ses aïeules.

Place du Perron 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
12 Fontaine aux Faisans

Cette fontaine remarquable d'Arthur CRACO (1869-1955) est située sur la place du Chapitre à droite de la Collégiale. Des faisans se pavanent au haut de la fontaine. En contrebas, sur le bord de l’unique bassin, des grenouilles les contemplent, béates, en croassant.Implantée dans l'entre-deux-guerres, elle fut démontée en 2004 pour d'importants travaux de rénovation. Plusieurs artisans (Bob Mordant, Serge Mossoux et Christian Van Parys) en collaboration avec les services techniques communaux, ont mis tout en œuvre pour que la fontaine puisse à nouveau être opérationnelle pour la 13ième édition de la Biennale de la Céramique en 2012.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Musée et Trésor de la Collégiale

Le Musée et Trésor est situé en la Collégiale Sainte-Begge (1764-1778), chef d’oeuvre religieux néoclassique de l’architecte L-B Dewez (1731-1812).
Dans les sacristies et annexes (12 salles), vous pourrez admirer de multiples richesses : orfèvreries, châsse renaissance de Sainte-Begge, objets de culte, lutrin griffon du 16ème siècle (classé avec la qualification de trésor par un arrêté ministériel du 16 janvier 2012), ornements, peintures, pierres tombales, porcelaines d’Andenne, sculptures, manuscrits, imprimés du 15ème au 20ème siècles.
 
Informations pratiques
Horaires

En mai, juin et septembre : ouverture le 1er et 3ème dimanche du mois, visites thématiques à 14h.
Du 1er juillet au 15 août : ouverture le dimanche, visites thématiques à 14h.
Pour les groupes (à partir de 15 pers.) : ouverture toute l’année mais uniquement sur réservation 1 mois au préalable

 
Tarifs :

4€ par personne de plus de 18 ans
3€ par personne en groupe (plus de 15 personnes)

 
Réservation auprès du Trésor des Dames collégiale Sainte-Begge Andenne, en la personne de Monsieur Jean Sacré

5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
13 Musée de la céramique

Le Musée de la céramique est installé dans une maison notariale du 19e. Différentes collections y sont présentées : une série d’oeuvres d’Arthur Craco, artiste original ; la collection privée Godard, qui permet de voir l’évolution de la faïence et de la porcelaine ; la salle réservée aux pipes en terre, très célèbres dans le monde entier pour leur originalité.On y retrouve également des œuvres en grès cérame d’artistes andennais actifs durant l’entre-deux-guerres. Citons, entre autres, les créations d’inspiration africaniste d’Henri Javaux et celles de tendance futuriste signées par Léon Philippot.Deux salles sont consacrées partiellement à l’Art nouveau. Vous pourrez y admirer un meuble marqueté fabriqué par le célèbre ébéniste français, Louis Majorelle ainsi que plus de 100 œuvres d’Arthur CRACO (1869-1955), artiste céramiste qui travailla au renouveau de la céramique à Andenne durant l’entre-deux-guerres.Le musée organise par ailleurs environ quatre expositions exceptionnelles par an, sur différentes thématiques et pour tout public.La Biennale de la CéramiqueToutes les années impaires, le dimanche et le lundi de la Pentecôte, la Ville d’Andenne se voit envahie par les amoureux de la céramique venus dans le but de découvrir un espace d’exposition qui met à l’honneur la création de la céramique contemporaine.Cet évènement regroupe des artistes du monde entier tout au long d’un splendide marché de potiers installé place du Chapitre, au pied de la collégiale.La Biennale de la Céramique est également un programme de conférences et d’animations et de découvertes dans le grand Andenne. Un agréable weekend de partage en perspective. L’un des organisateurs nous parle de cette manifestation.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
L'Enfant et l'Ours

L’Enfant et l’Ours est une œuvre de Louis Noël, l’artiste qui a également réalisé la sculpture de La Grande Ourse et la Petite Ourse située sur le rond-point de la gare à Seilles. L’enfant et son ours sont installés à côté du kiosque de la Place des Tilleuls depuis 2006.
Clin d’œil de l’artiste, l’oeuvre porte la mention : Caressez l’ourson et faites un voeux… Essayez, qui sait …

Place des Tilleuls 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
14 Fontaine du Perron

Située sur la place du Perron, la fontaine que vous pouvez voir est la troisième du nom. La première fut construite en 1764. Elle était formée de huit bassins en pierre, placés sur deux rangs. Il y avait trois marches entre chaque bassin. Mais cette fontaine, trop rapprochée des maisons, incommodait le voisinage.Erigée principalement pour subvenir aux besoins en eau des habitants et pour éteindre les incendies, elle fut démolie au début de la seconde moitié du 19 e siècle. Une nouvelle fontaine fut érigée en 1860. Cette nouvelle fontaine était dressée à bonne distance des habitations, mais en 1909, de nouvelles plaintes, pour cause d’inondations de caves cette fois-ci, se firent entendre et elle fut démolie à coup de pioches et de marteaux.Ces débris servirent pour nos chemins vicinaux. Aujourd’hui, une fontaine plus récente et beaucoup plus petite orne la place. Elle a été créée et fondue par Guy Forthomme, fondeur à Andenne, et a été inaugurée le 20 juin 1992 à l’occasion du 1300e anniversaire de la ville.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
La Porte du Millénaire

La Porte du Millénaire est une œuvre de Félix Roulin. Elle est installée sur la Place des Tilleuls depuis octobre 2001.

Sa réalisation a nécessité de nombreux mois de travail. Il s’agit, en effet, d’une sculpture d’envergure puisqu’elle mesure 4,30 mètres de haut et pèse plus de 16 tonnes !

Elle est composée de matériaux du pays dont les pierres calcaires issues des carrières de Gore à Sclayn (actuellement carrières de la Région wallonne).

Marque de fabrique de l’artiste, on peut y admirer vingt-quatre figures féminines en bronze intégrées dans la structure de la porte.

Place des Tilleuls 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
15 Fontaine de l'ours

Utilisée par les ménagères d’antan, la fontaine est située rue d’Horseilles dans le Vieil Andenne. Elle représente un ours percé d’une flèche, sculpté en bas-relief campé sur un rocher traité en pure rocaille et qui fut retrouvé au « Thier de l’Ours » au sud du cimetière d’Andenne dans une carrière qui fournit la plupart des pierres employées à la construction de l’église d’Andenne.Une pierre enchâssée dans la muraille porte cette inscription : « CHARLES MARTEL DE PEPIN 2 FILS NATVREL EN L’AN SEPT CENT PEV PLVS ME MIST ICY A MORT CRVELE » rappelant l’exploit de Charles Martel qui aurait vaincu de ses mains un ours qui terrorisait la contrée.On raconte que cet homme aurait terrassé un ours qui terrorisait la région alors qu’il n’était qu’enfant ! Vous aurez également l’occasion d’entendre toute l’histoire du grand Carnaval des Ours qui a lieu chaque année à Andenne par un des organisateurs ; explications qui vous donneront fortement envie d’y participer !Pour en savoir plus sur la légende de l'Ours à Andenne, le Carnaval des Ours et la Fontaine de l'Ours, écoutez notre audioguide :http://soundcloud.com/andennetourisme/11-l-gende-de-lours-fontaine

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Fontaine aux Chimères

Cette oeuvre d’’Arthur Craco se situait dans les jardins du Château Noël, le long de l’’Avenue Roi Albert en allant vers Andenelle. Au bord du bassin, on pouvait apercevoir quatre chimères (animal composé d’’une tête de lion, d’’un corps de chèvre et d’’une queue de serpent) crachant de l’’eau dans un large bassin. Au milieu de ce bassin, un autre bassin plus petit était porté par quatre colonnes surmontées chacune d’’un bouledogue.

Avenue Roi Albert 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
16 La Porte du Millénaire

« La Porte du Millénaire » est une oeuvre de Félix Roulin. Elle fut installée sur la place des Tilleuls, à Andenne en octobre 2001. La réalisation de cette sculpture a nécessité de nombreux mois de préparation. Il s’agit en effet d’une sculpture d’envergure d’une hauteur de 4,30 mètres et d’un poids qui dépasse les 16 tonnes. Elle est composée de matériaux du pays dont les pierres calcaires issues des carrières de Gore à Sclayn. Vingt quatre figures de bronze ont été coulées par Félix ROULIN afin d’être intégrées dans cette porte. L’acquisition de cette œuvre fut adoptée par le Conseil communal d’Andenne le 17 novembre 2000.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Espace multisports d'Andenelle

Ce projet s’inscrit dans notre volonté de créer des espaces de loisir et de convivialité pour les habitants et propose des modules de jeux à destination des enfants, modernes et colorés, et un espace de sport (basket et football), un agoraspace avec un streetbasket et des modules de remise en forme.

Ces installations réalisées par l’entreprise de travaux Nonet sur un projet du bureau d’architecture Arcoplan bordent le halage et le Ravel et offrent ainsi aux utilisateurs un espace de détente et de rencontres en bord de Meuse.

Quai de Brouckère 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
17 Statue de Jules Camus

Jules Ghislain Denis Camus est un enfant de notre cité, né le 9 octobre 1850, fils de Florence Guisline Charlotte Camus. Dans l'état actuel de nos connaissances, on ne peut que conjecturer mais, sans trop se forcer, on peut imaginer que Jules Camus eut un caractère bien trempé dès le plus jeune âge.Il se maria à Liège le 9 septembre 1876 avec Florence Chantraine, une fille de meunier qu’il avait peut-être rencontrée lors de ses études de médecin, probablement à l'Université de Liège.Le couple s'installa rapidement à Andenne compte tenu que Jules Camus devint médecin de divers établissements charitables dès 1876 (Gesves 1876-1879, Andenne 1878-1902, Seilles 1878-1895, Sclayn 1900), de la Cie des Chemins de Fer du Nord belge en 1879 et de la Gendarmerie en 1887, pour ne citer que les principaux.Bref, un homme engagé dans son métier à un point tel que le Secrétaire communal, A. Pirsoul écrivait en février 1907 pour l'obtention de la croix civique de 1ère classe : « Jules Camus a donné des soins constants et on ne plus dévoués, au péril de sa vie, au cours des épidémies de variole, de typhus, de diphtérie et de choléra qui ont éclaté dans le canton d'Andenne de 1876 à 1906 ... c'est grâce au rare dévouement de ce praticien auprès de ses malades que presque tous ont pu échapper à la mort ... »Rien d'étonnant qu'avec une telle expérience de vie, Jules Camus entre en politique comme en sacerdoce et qu’il est considéré comme une personnalité de premier plan, dominant la scène politique pendant un quart de siècle.D'un caractère entier, ne supportant aucune contradiction, Jules Camus était un rude jouteur, ce qui lui valut de féroces inimitiés. Il devra donc assumer longtemps un rôle d'échevin tout en régnant en maître au Conseil et au Collège communal, dirigeant à son gré les affaires de la commune.Le 15 octobre 1911 se déroulèrent les dernières élections avant la guerre.Ces élections furent à la mesure du personnage, se résumant en une lutte entre Camusards et Anticamusards. La liste de Jules Camus fut largement plébiscitée ce qui obligea « enfin » le Gouvernement à lui accorder le titre de Bourgmestre par arrêté du 10 juillet 1912.Cette consécration fut de courte durée car c’était sans compter sur la violation de la neutralité de notre pays par l’armée allemande le 4 août 1914 et l’arrivée des premiers soldats allemands dans notre ville le 19 août 1914. Fidèle à lui-même, c'est toujours en donnant de sa personne sans compter qu'il perdit la vie le 20 août 1914. Il habitait rue Brun et venait d’être blessé à la jambe et c’est en se rendant chez le pharmacien Guilitte, aux Quatre Coins, pour se faire panser, qu'il fut tué par les allemands. Son corps fut inhumé au Cimetière des Fusillés avec bon nombre de ses compatriotes qui vécurent le même tragique destin.Comme le disait si bien le Dr Melin en conclusion de son livre, « ... il a gravé dans l'histoire d'Andenne l'impérissable souvenir de la brillante intelligence, de l'inlassable activité et de l'indomptable énergie qu'il apporta dans l'administration des affaires communales et qui le firent contribuer si largement à l'embellissement de sa ville natale. Sa fin douloureuse symbolisera le martyre de la cité d'Andenne. »Il est et restera, pour nous et les générations futures, un exemple !

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Eglise Saint-Pierre (dite des Sarrasins) d'Andenelle

Andenelle est l’une des plus anciennes localités andennaises. Son occupation, attestée par de nombreuses campagnes de fouilles archéologiques, remonte à l’époque romaine. L’église Saint-Pierre d’Andenelle a été fondée au 12ème siècle et est bâtie en moellons de grès et de calcaire. De l’époque romane elle ne conserve que sa tour et sa nef à 5 travées. Le reste de l’édifice a connu de nombreuses restaurations aux 16ème, 19ème et 20ème siècles. Parmi les éléments néo-romans ajoutés, on compte : les deux entrées actuelles, le plafond et les collatéraux (élargis et couverts d’une toiture à pans multiples dont les fenêtres jumelées sont relativement fantaisistes).
La tour d’Andenelle est datée du 12ème siècle. Elle n’a subi que des modifications mineures, son aspect primitif est donc plus facile à restituer : tour carrée de 4 niveaux, percée de meurtrières et d’une seule ouïe par face. Elle est munie d’une porte d’accès au premier étage (actuelle porte du jubé).
Longue de 5 travées et munie d’un chœur à chevet plat, la nef romane a été transformée en plusieurs étapes. Au 16ème siècle, les piliers romans sont remplacés par des colonnes gothiques en calcaire mosan. La nef est ensuite agrandie en 1860 par l’ajout d’un large transept qui ne faisait pas partie du plan d’origine. Les collatéraux ont, pour leur part, subi de lourdes modifications. Ils ont été rebâtis et élargis à deux reprises en 1860 et 1923, date à laquelle ils perdent leur toit d’un seul tenant remplacé par une toiture à pans multiples.
Le chœur à chevet plat d’origine a été démonté ou détruit pour être remplacé, en 1860, par un chœur néo-roman. Il contient cependant un objet ancien, un tabernacle du 14ème siècle qui se trouvait autrefois enchâssé à l’extérieur de l’église et qui a été placé dans le chœur en 1922. Certains y voient le tabernacle roman qui aurait orné le premier autel de l’église, mais cette hypothèse semble peu vraisemblable.
Le saviez-vous ?

Les deux premières colonnes de la nef sont remarquables tant par les figures taillées dans la pierre des chapiteaux que par les deux bénitiers dont l’un s’orne de figures naïves (il pourrait s’agir des portraits de généreux donateurs).

22-26 Rue des Moulins 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
18 Fontaine aux chats

Située au carrefour dit « des quatre coins », sur l’avenue Reine Elisabeth, la fontaine des Chats fut commandée par le pharmacien Masy chez qui Craco fut hébergé lors de ses séjours à Andenne. Les chats (qui sont plutôt des chiens) face à face, gueules ouvertes, n’osent se toiser, de crainte de s’entre-dévorer.Ces figures symboliseraient l’homme qui est un loup pour l’homme. Le bas de la fontaine est d’ailleurs orné de couples de serpents enroulés chacun autour d’une coupe y crachant leur venin, ce qui rappelle le caducée (emblème) des pharmaciens. Les trois bassins sur lesquels des chats squelettiques se font face sont surmontés de six colonnes. Sur ces colonnes, un socle est encore orné de quatre couples de chats ouvrant leur gueule dont un trône sur le dessus de la fontaine.Une œuvre d'Arthur CRACO.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Moulin Gobert

Le Moulin Gobert fut construit vers le 16ème siècle. L’étang, une dépression naturelle dans le sol recevant les eaux d’’écoulement des collines voisines, et la proximité du ruisseau furent peut-être les éléments qui favorisèrent la construction du moulin à cet emplacement.
Un barrage fut élevé dans le ruisseau. Un canal apporte l’’eau à la réserve, celui-ci se trouve sous la route actuelle : on y voit encore la dernière passe de l’’autre côté. Un mur a été construit lors de la création de la route pour soutenir les berges de l’’étang.

2 Rue de Haillot 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
19 Le Parc Dieudonné dédié aux Seniors et à la détente

Situé dans le centre-ville, à deux pas du site commercial « Godin », le Parc Dieudonné est un espace vert dans lequel une attention particulière a été portée aux Seniors et PMR ( rabaissement des bordures à certains endroits, rampes PMR, du mobilier urbain et des modules  de sports adaptés aux Seniors).Neuf modules de jeux et psychomotricité sont en place : pour des positions assises ou debout, pour des mouvements destinés à renforcer jambes, bras et épaules.Une table de pique-nique et une table pour des jeux d’échec et de dames viennent compléter ces aménagements qui datent de 2013.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Etangs de Kevret

Etangs de Kevret

153 Rue de Haillot 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
20 Fontaine aux Chimères

Cette œuvre d’Arthur Craco se situait dans les jardins du Château Noël, le long de l’avenue Roi Albert en allant vers Andenelle. Au bord du bassin, on pouvait apercevoir quatre chimères (animal composé d’une tête de lion, d’un corps de chèvre et d’une queue de serpent) crachant de l’eau dans un large bassin. Au milieu de ce bassin, un autre basin plus petit était porté par quatre colonnes surmontées chacune d’un bouledogue.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
Le moulin de Kevret

Ce vieux moulin en pierre de grès chaulé situé dans une magnifique vallée, au bord de la forêt aurait été construit au 15ème siècle par la famille Crevecoeur de Keveray. Des ancrages fixés dans le mur de façade indiquent une date : « 1441 », mais il n’’y a aucun écrit qui confirme cette date. Très peu d’informations concernant ce moulin sont disponibles.
Le moulin est aménagé au cours des siècles et quelques petites dépendances sont construites lorsqu’’en 1935, le moulin devient ferme. À partir de 1965, il changea souvent d’’activité : hôtel, restaurant, brasserie, dancing… Actuellement, c’est un gîte.
Sur la Route de Haillot, à proximité du Moulin de Kevret, vous trouverez des étangs de pêche. Ils sont gérés par l’asbl « Société Royale Les Pêcheurs Réunis d’Andenne, Seilles et environs », dont le siège social est établi à Andenne, Quai des Fusillés, 1/1 boîte 2. Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à contacter le secrétaire de l’asbl : Monsieur Jean-Pierre GILLES, par courrier rue Emile Vandervelde, 70, à 4500 Huy (Gives) ou par téléphone au 085/84 34 24 (GSM : 0497/67 83 60). Vous pouvez également consulter leur site : etangdekevret.wixsite.com/kevret .

153 Rue Kevret 5300 Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
21 Eglise Saint-Pierre dite des Sarrasins d'Andenelle

L’église avec sa tour date du 12e siècle. Construite en grès rougeâtre, ce remarquable monument de l’architecture mosane est l’une des plus anciennes de la région et témoigne de la richesse des potiers actifs en ce lieu. Elle a subi de nombreux remaniements : changement des piliers extérieurs (au 17e siècle), déplacement du portail d’entrée (1853 et 1875), construction du transept (1860) et des collatéraux (1923).C’est une erreur de croire qu’elle a été bâtie dans un fond. Dans le temps, elle était au niveau de la route et de la place. On y entrait de plain pied, par une grande porte percée au pied de la tour, du côté du ruisseau. Mais à la réalisation de la route d’Andenne à Haillot, on a relevé la portion de la route et il a fallu descendre quelques marches pour entrer dans l’église.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
22 Le moulin Gobert

Il fut construit vers le 16e s. Apparemment, un étang, une dépression naturelle dans le sol recevant les eaux d’écoulement des collines voisines et la proximité du ruisseau furent peut-être les éléments qui favorisèrent la construction du moulin à cet emplacement.Un barrage fut élevé dans le ruisseau. Un canal apporte l’eau à la réserve, celui- ci est sous la route actuelle. On y voit encore la dernière passe de l’autre côté. Un mur a été construit lors de la création de la route pour soutenir les berges de l’étang.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
23 Moulin de Kevret

Ce vieux moulin en pierre de grès chaulé situé dans une magnifique vallée, au bord de la forêt aurait été construit au 15e s. par la famille Crevecoeur de Keveray. Des ancrages fixés dans le mur de façade indiquent une date : « 1441 » mais il n’y a aucun écrit qui confirme cette date. Très peu d’informations concernant ce moulin.Le moulin est aménagé au cours des siècles, et quelques petites dépendances sont construites lorsqu’en 1935, le moulin devient ferme. À partir de 1965, il changea souvent d’activité, hôtel restaurant, brasserie, dancing, …

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
24 Ferme de Grosse

Les ancêtres de Philippe de Grosse (ancien mayeur d’Andenne) reçurent du Chapitre d’Andenne le fief dit « Ferme de Grosse». La première ferme de Grosse aurait été construite au temps de sainte Begge. En 1678, la ferme fut incendiée et détruite lors de la guerre entre la France (alliée à l’Espagne) et la Hollande. A cette époque et jusqu’en 1975, la ferme appartenait à la famille Limet, dont Joseph Limet (1868-1954), Bourgmestre de Coutisse, fut l’un des derniers exploitants agricoles du lieu. Pendant la première guerre mondiale, quelques mécréants, après avoir placardé des affiches « Le beurre à deux francs ou l’on boute le feu à la ferme ! », profitant de la réquisition des hommes de l’exploitation par les troupes allemandes, mirent le feu à la ferme. Elle fut reconstruite, plus grande : les murs extérieurs sont devenus des murs intérieurs et la cour s’agrandit aussi. Le domaine de Grosse fut aussi exploité pour la pierre, l’argile grise et blanche. Aujourd’hui, bien restaurée et entretenue, elle est un bel exemple de ferme carrée.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image du poi
25 Eglise Saint-Hubert de Coutisse

Construite en 1846-1850 en remplacement d’une ancienne chapelle, l’église se situe dans le village de Coutisse.La chaire de vérité toute en finesse est en bois verni et mérite d’être vue. Un blason y est accolé avec l’inscription : « Christum Oportet Crescere ». Les autels latéraux sont en bois en style classique. L’autel de gauche est dédié à la Vierge Notre-Dame de Beauraing et celui de droite à Saint-Hubert, patron de la paroisse. Une partie du maître autel en marbre a été conservée. L’église compte 8 vitraux colorés de style moderne à fond bleu et rouge représentant des scènes de la vis quotidienne et évoquant des béatitudes.

Andenne
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
- Office du tourisme de la ville d'andenne -
Image utilisateur
Office du tourisme de la ville d'andenne
L’application Cirkwi est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
L’application Cirkwi est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
L’application Cirkwi doit être préalablement installée sur votre téléphone.
Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/201483?storesstores
Vous n’avez pas encore installé l’application Cirkwi sur votre téléphone ?
Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer