Sélectionner une page

Depuis le début du mois de juillet, le nouveau réseau de balades balisées est accessible ! Composé de 10 randonnées pédestres, 3 parcours VTT et 3 itinéraires équestres, il devrait ravir les promeneurs de passage dans la région !

Pour toute question à ce sujet, n’hésitez pas à contacter l’Office du Tourisme au 085/84 96 40 ou via l’adresse mail tourisme@ac.andenne.be.

Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
blur-effect
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3
Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3

Un deux roues s'il vous plait - Boucle 3

Crédit : Office du Tourisme d'Andenne

Seilles (gare) - Andenne - Thon - Bonneville - Groynne - Haltinne - Coutisse - Andenelle - Andenne - Seilles (gare)

Circuit en vélo route
Moyen
31 km
0 m
0 m
Styles : BaladeDécouverteÀ la campagne
Public : Cyclistes
Thématiques : CulturelPatrimoine
Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Circuits à proximité
Points d'intérêts à proximité

Point de départ

32 Rue de la Station
5300 Andenne
Lat : 50.49657Lng : 5.09483
Image du poi
Producteur local A la mode de chez nous

Diplômée en communication et éco-conseillère de formation, Emilie a suivi une formation en maraîchage. Une envie bien germée d'un retour à la terre, et d'agir pour l'environnement et la santé a fait naître son projet. Elle a lancé son activité de culture familiale et paysanne en 2014. L'activité de maraîchage s'étale sur une parcelle de 1 ha et vise une approche agroécologique et permacole, une production durable économe en énergie et respectueuse du vivant. On y produit une cinquantaine de variétés de légumes aussi bien classiques, qu'anciennes, oubliées et originales. Tous les légumes sont récoltés manuellement, pour la plupart le jour même et ce pour un maximum de fraîcheur et de saveur. Olivier est fasciné par la nature depuis son plus jeune âge. C'est au fil de longues randonnées à vélo qu'il apprend à apprécier la diversité et la richesse des paysages de nos régions. Il voue peu à peu une admiration pour les arbres et en particulier les fruitiers. "Quoi de plus beau qu'un vieux pommier avec sa silhouette et son port qui inspirent sagesse, générosité et compassion...?" En 2007, il se lance dans la plantation d'un verger en hautes tiges sur les hauteurs du village. Olivier a privilégié les anciennes variétés locales pour leur résistance naturelle aux maladies et pour contribuer à leur sauvegarde. Eles nous offrent une diversité de saveurs et de parfums "oubliés" de grand intérêt. Passionné par les abeilles et conscient de leur rôle primordial dans la nature, Olivier est devenu apiculteur en 2012. C'est dans le verger qu'il a installé ses ruches. La production fruitière étant augmentée par la présence des abeilles et la production de miel favorisée par le nectar des arbres fruitiers, il existe une synergie intéressante entre production de fruits et d'un miel de qualité. Pour augmenter la diversité des nectars et la qualité du miel, une haie champêtre et méllifère a été plantée tout autour du verger. En outre, ces plantations protègent les fruitiers du vent et assure le développement d'une biodiversité élevée.

Type de production : Maraîchage, fruits, miel

Lieux de distribution : marché d'Andenne, vente directe sur champs, livraison de paniers en points de dépôt


Olivier Peeters Emilie Verkaeren
l'entrée du champs se trouve rue Chaudin à côté du 239A
5300 Bonneville
0472/412600
emilie.maraichere@gmail.com
www.lamodedecheznous.be

236 Rue Chaudin 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Gîte du golf d'Andenne

Gîte familial 3 épis dans une demeure du 19ème siècle aménagé avec goût et disposant de tout le confort nécessaire pour passer un moment de détente. Profitez du calme de la campagne ainsi que de la piscine privée chauffée et ouverte de mai à septembre. Le golf d’Andenne est situé à 500 m.

Rue Stud, 58 5300 Andenne
Madame HUBRECHTS Nathalie
www.facebook.com/gitegdugolfdandenne/
0477/18.62.61
nathalie.hubrechts@gmail.com

56 Rue de Stud 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
RD Gîte

Entièrement réhabilitée, une ancienne grange en pierres du pays vous accueille dans un cadre champêtre et très lumineux. Sur une superficie de 90 m², le gîte 3 épis est conçu pour permettre une parfaite accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Le bâtiment a fait l’objet d’une réhabilitation complète, au moyen de matériaux écologiques, pour aboutir à un logement très basse énergie. Il a obtenu un prix « Bâtiment exemplaire ».

rue de Bruyère, 116 5300 Bonneville
081/56.75.83
0474/74.01.66
tmouzelard@yahoo.fr

109 Rue de Bruyère 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
La Maison Couleurs Nature

Située à la rencontre de la vallée de la Meuse et de la vallée classée du Samson, La Maison Couleurs Nature dispose de 4 chambres d’hôtes de charme (pouvant accueillir jusqu'à 12 personnes), d’une table d’hôtes et d’un relais équestre. Construite en pierre calcaire locale et restaurée avec la volonté de conserver sa physionomie d’origine, cette ancienne ferme, puis ancien manège, est à présent destinée à accueillir les visiteurs avec tout le confort et la tranquillité requis pour passer un agréable séjour touristique.

L’espace table d’hôtes est à votre disposition en dehors des repas ainsi, tout comme le salon, où vous pouvez délasser ou vous adonner à la lecture et à la préparation de vos activités (des cartes de promenades et des brochures vous proposant un panel d’activités sont à votre disposition).

La Maison Couleurs Nature dispose également de jolis extérieurs : lorsque le soleil pointe le bout de son nez, sortez de la maison et découvrez la terrasse!
Asseyez-vous et prenez l’apéritif devant le superbe point de vue campagnard : à gauche, vous pouvez apercevoir de l’autre côté de la vallée le clocheton de l’église de Maizeret ; en face de vous, vous découvrez au loin, les maisons en pierre calcaire, disposées en gradins, du village de Namêche. Du côté SE, c’est un bel ensemble de bâtiments de ferme qui agrémente votre vue.

Rue du Try, 13 5300 Thon-Samson
Madame Goës Gisèle
081/21.06.38
info@maisoncouleursnature.be
www.thon-samson.be

11 Rue du Try 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Rochers et ruines de Thon

Situé à plus de 30m au-dessus du niveau de la Meuse, l’emplacement de la Forteresse du Samson n’a pas été choisi au hasard. Naturellement protégé sur deux côtés, par les cours d’eau et l’escarpement des roches, le site forme un triangle dont seule la base doit être défendue. C’est ce que l’on appelle un éperon barré.
La forteresse comportait trois enceintes: la première à laquelle on accédait par le haut du village de Thon, la deuxième qui abritait la basse-cour et la troisième qui entourait l’habitation du châtelain et les communs et qui était munie de tours de défense. Des anciennes tours, il ne reste plus que la tour Lapidon presque intacte. Construite à flanc de coteau, elle surplombe aujourd’hui la chaussée de Gramptinne.

Nombreuses sont les légendes qui entourent la forteresse, parmi les plus célèbres : celle de la Chèvre d’Or. Les profondeurs du château-fort auraient abrité une Chèvre d’Or, démon bien connu du folklore wallon, auquel un merveilleux trésor aurait été confié. Mais pendant la nuit de Noël, la fameuse Chèvre perdrait ses pouvoirs et s’animerait, elle sortirait alors de sa cachette et gambaderait à travers les ruines du château laissant le trésor sans surveillance.

Information importante : Les ruines du château ne sont pas accessibles, les chemins qui y mènent sont d'ailleurs fermés au public. Il est très dangereux de s'y rendre.

10 Rue de Gramptinne 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Paysage (Vue sur la ville)

3 Rue Provost 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
vallée du Samson

La vallée du Samson est célèbre pour sa rivière et son patrimoine naturel mais aussi pour son patrimoine architectural. Cette vallée a été naturellement creusée par la rivière « le Samson ». Les roches qui vous entourent ont d’ailleurs été percées de nombreuses grottes et cavernes, dont les célèbres Grottes de Goyet à quelques km seulement !
La vallée doit son charme typique à plusieurs facteurs : à ses versants fortement escarpés, à sa végétation luxuriante, à ses roches apparentes et bien sûr au cours sinueux de sa petite rivière. Elle est d’ailleurs classée Réserve Naturelle et en tant que telle, est protégée par un plan de secteur.
Le Samson, autrefois appelé Houyoux, prend sa source sur les hauteurs de Gramptinne et se jette dans la Meuse 16 km plus loin dans le village de Samson. Sa déclivité est l’une des plus fortes de la vallée mosane (1m10 en moyenne sur 100m). C’est une rivière rapide dont les crues peuvent être surprenantes car elle est rejointe sur son cours, par de nombreux autres ruisseaux venant de Sorée, Florée, Sorinne, Courrière et Faux.
À Gesves, Mozet et Thon-Samson, le Samson a fait tourner une dizaine de moulins restés en activité jusqu’au siècle dernier.
Les eaux du Samson sont pures, ce qui a permis aux Facultés Universitaires de Namur et à l'Université de Liège d'y développer un projet pilote appelé « Meuse Saumon 2000 ». Projet qui vise à réintroduire le saumon atlantique dans le bassin mosan et d’y rétablir son cycle de vie complet. Ainsi, depuis 1988, près de 1,5 million de jeunes saumons ont été réintroduits dans des rivières belges, dont celle du Samson.

12 Rue du Bief 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Paysage

5340 Gesves
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Paysage

25 Rue du Charbonnage 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Meuse

La Meuse est un fleuve européen long de 950 kilomètres qui traverse la France, la Belgique et les Pays-Bas pour se jeter dans la mer du Nord. Elle prend sa source en France, à Pouilly-en-Bassigny.
Le premier pont connu à Andenne a été construit vers le deuxième siècle après Jésus-Christ. Les rives de Meuse à Andenne ont ensuite été desservies par de nombreuses installations : un bac de 1152 à 1853, un pont entre 1853 et 1914, un pont métallique installé par les Allemands entre 1915 et 1936, un pont qualifié d’ouvrage d’art en pierre entre 1938 et 1940 (détruit par le Génie de l’armée belge pour empêcher la circulation des troupes allemandes), une passerelle en 1946 et enfin en 1957, ouverture à la circulation de l'actuel et dernier pont d'Andenne, renommé pont Salvador Allende.

10 Quai des Fusillés 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Boulangerie

56 Rue de la Station 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Restaurant ILIR

67 Rue de la Station 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Rue commercante

5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Épicerie Chez Dominique

167 Rue du Centre 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Boucherie Du Samson

7A Rue de Gawday 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Restaurant Italpizza

8 Rue J.-B. Wauthier 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Plaine de jeu de Thon

3 Ruelle Moineresse 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Statue La Grande Ourse et la petite ourse

Installée en décembre 2003 sur le rond-point avec la RN921 à Seilles, cette oeuvre est particulièrement appréciée des Andennais. La Grande Ourse et la Petite Ourse est une création de Louis Noël. Elle a été réalisée en bronze, mesure près de 3 mètre et pèse 1,5 tonne. La réalisation de cette sculpture aura nécessité un an de travail. L'achat de cette oeuvre a été financé conjointement par la Région wallonne (MET), la Ville d’Andenne et le mécénat de François Van Belle.

72 N921 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Remi

L’église Saint-Rémi de Thon-Samson présente un style néoclassique relativement simple. Sa façade, réalisée en belles pierres appareillées et martelées, est mise en relief par le travail de sculpture autour de la porte et de la fenêtre. Le relief ainsi créé sert à magnifier l’entrée de l’église et crée l’illusion d’un faux portail.
En haut de la façade, vous apercevez un grand Christ en pierre dont les origines sont obscures. La seule chose qui soit certaine est qu’il est plus ancien que l’église. Juste au-dessus, vous pourrez observer le millésime de l'édifice (1780), il s’agit de sa date de construction.
L’église actuelle a été construite dans des circonstances particulières. En effet, à cet emplacement se trouvait une église ancienne dont l’état de délabrement est consigné (en français ancien) dans un procès-verbal de 1779 : « les murrailles étant toutes prette à tomber et les cherpente, étant presque tous pouris et consumés au point que l’on risque d’y être écrasé ». Il est donc décidé de reconstruire une nouvelle église en 1780. C’est le Baron de Rahier, Seigneur de Thon, accompagné de quelques notables et du curé, qui financent le projet. Les habitants, pour leur part, s’engagent à participer bénévolement aux travaux. L'église Saint-Rémi est jouxtée par un petit cimetière.

66 Rue de Thon 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Château-ferme de Thon

Le château-ferme de Thon-Samson compte parmi les monuments les plus exceptionnels du village. On parle de « château-ferme » puisqu’il s’agit en réalité d’un vaste quadrilatère clôturé composé d’un corps de logis seigneurial et d’une ferme attenante.
Les premières mentions de la seigneurie de Thon remontent au 14ème siècle. Au donjon médiéval se rajoute par la suite un corps de logis à deux étages des 16ème et 17ème siècles. La partie « château » est située à la droite du porche d’entrée de la cour.
Le reste des bâtiments de cet ensemble est occupé par une grande ferme construite au 17ème siècle puis rénovée et agrandie au 19ème siècle. Juste à côté du corps de logis, se trouve une petite porte basse qui donnait accès à l’ancien fournil (lieu de travail du boulanger où l’on pétrit la pâte et où l’on cuit le pain). Le bâtiment est prolongé sur la droite par une longue aile d’étables et sur la gauche par une aile plus courte. Vous remarquerez aussi la présence d’une charmante petite tour carrée à l’angle du mur d’enceinte.

67 Rue de Thon 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Ferme de Dhuy

La ferme de Dhuy compte parmi les plus anciennes bâtisses du village. Elle relevait initialement de l’abbaye de Cornelimunster et devint ensuite la propriété des comtes de Namur, de la branche des seigneurs de Dhuy et de Flostoy.
Ce remarquable quadrilatère regroupe, autour d’une cour pavée, des bâtiments en brique et calcaire des 16ème et 18ème siècles. La porte du logis est surmontée d’une pierre millésimée datée de 1587, portant les armoiries des familles de Namur et Rowier.
À gauche du porche d'entrée, la muraille est ponctuée de tours, une ronde et deux carrées. Juste avant la 2ème tour, vous remarquerez une porte basse datée à la clé, protégée par une très charmante petite bretèche (logette en saillie sur une façade, utilisée autrefois comme ouvrage de défense).
Info : Il existe un projet de réaffectation de cette ferme, les permis d’urbanisme ont été accordés par la Commune, les travaux débuteront en 2019/2020.

125 Rue Sterpisse 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Château de Bonneville

Cet ensemble est principalement daté du 17ème siècle et forme un L encadré de trois tours d’angle.
À l’ouest, un long bâtiment du 19ème siècle a remplacé les édifices anciens et donne sur une ferme contemporaine.
À l’est, l’aile comprenant le portail d’entrée constitue sans doute le point de départ de la construction du complexe. Il s’agirait de l’ancienne Cense de Jandrenne déjà citée au 14ème siècle.
La propriété est acquise en 1617 par Jacques de Zualart, personnage fortuné et bourgmestre de Namur. Devenu seigneur de Sclayn-Bonneville, il en fait un château harmonieux doté d'une façade de style Renaissance mosane caractérisée par l'alternance de briques et de cordons de pierres calcaires.
Tilmant de Zualart, fils de Jacques, se ruine lors de la poursuite de ces travaux et c'est son créancier principal, le chevalier Jean-Hubert de Tignée, qui devient vers 1690 le nouveau propriétaire et seigneur de Bonneville.
Depuis 10 générations, le château de Bonneville n'a plus été vendu, il appartient encore aujourd'hui à son descendant direct, le chevalier Baudouin de Theux et à son épouse.

Information : La Cense de Jandren, attenante au château de Bonneville, a fait l’objet d’un vaste chantier de restauration et de réaffectation il y a quelques années. Elle est toujours en exploitation et accueille maintenant réceptions et événements.

124 Rue Sterpisse 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Firmin

Élevée en moellons de calcaire mêlés de grès, l’église Saint-Firmin est une église d’inspiration romane qui a subi de nombreuses modifications. L’édifice a connu une transformation majeure au 19ème siècle, lorsque deux travées sont ajoutées à la nef et que le chœur est reculé d’autant. Les origines de cette église sont relativement obscures. Il s’agissait probablement, au départ, d’une simple chapelle dépendant de la paroisse de Sclayn et dédiée à Saint Jean-Baptiste. Ce n’est qu’au 19ème siècle que la titulature à Saint Firmin devient officielle.
La tour de Saint-Firmin culmine à 15,10 m, elle est percée de meurtrières et d’ouïes et ses murs sont talutés. Par sa forme et ses fonctions, elle est assez semblable aux tours de Seilles et Sclayn.
L’intérieur de l’église a subi des transformations qui ont considérablement modifié la perception des espaces. Les arcades en plein cintre qui structuraient la nef romane ont été remplacées au 19ème siècle par des colonnes. Les collatéraux ont été fortement remaniés au 18ème siècle. Il est probable que l’église romane ait eu un chœur à chevet plat et qu’il ait été ensuite démonté et partiellement reconstruit au 19ème siècle. Lors du remontage du chœur, les baies romanes sont reproduites à l’identique en remployant quelques pierres plus anciennes.
En ce qui concerne les aménagements liturgiques, 3 autels néoclassiques et une chaire de vérité du 19ème siècle sont installés dans la nef lorsque celle-ci est agrandie. Notons que cette chaire remployait des panneaux sculptés en bois du 18ème siècle présentant la Vierge, Saint Jean-Baptiste et le Christ. Ces panneaux sont actuellement réinsérés dans l’autel contemporain (1963).
Au 20ème siècle, une nouvelle campagne de transformation débute : le tracé originel des arcades romanes leur est rendu, l’autel est avancé face aux fidèles, un Christ en plâtre est suspendu dans le chœur, des fonts baptismaux en pierre bleue sont réalisés par Jean Willame, la polychromie de certaines statues est refaite, tandis que les verrières sont remises en plomb et que les fenêtres du chœur reçoivent les œuvres de Louis-Marie Londot, peintre namurois réputé.
Le saviez-vous? Une dalle funéraire de style renaissance se trouve dans le collatéral sud. Elle appartient à Jean de Namur, propriétaire de la cense de Dhuy, fils illégitime du comte de Namur, mort en 1569.

Info : Saint-Firmin est membre du réseau Églises Ouvertes, l'édifice est donc ouvert du 15 juin au 15 septembre tous les dimanches de 10h à 12h et de 14h à 18h. Merci de ne pas perturber les offices religieux lors de vos visites.

5300 Rue du Centre 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Chapelle Notre-Dame de Liesse

La Chapelle Notre Dame de Liesse est reconnaissable à son clocheton, ainsi qu’à la croix et au coq en forgé qui la surplombent. Sur la clé de la porte, vous pourrez observer une date (1844) ainsi qu'une inscription :
« Souvenir de Chles Timsonet », du nom de l’initiateur de son édification.
Au 19ème siècle, Charles Timsonet habitait la petite ferme située en contrebas. Il aurait construit la chapelle en l'honneur des demoiselles de la famille Schellinx, dont le père était un notaire éminent. Si éminent que selon la tradition locale, Monsieur Schellinx possédait 100 maisons, parmi lesquelles, une maison en or ! Dans les années 1960, le toit et l’autel ont été remplacés tandis que les murs de la chapelle ont été repeints. Jusque dans les années 70, le chapelet y était récité tous les jours d’octobre.

5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Ferme de la Vaudaigle

La Ferme de la Vaudaigle, construite au XVIIème et XVIIIème siècle, était autrefois fortifiée et entourée de douves. Construction en calcaire en forme de U, elle subit des transformations au cour du XIXème siècle.
Une grande partie du site est aujourd'hui classé.

Vous pouvez découvrir le portail remanié à centre surbaissé, au-dessus duquel un blason armorié de remploi porte l'inscription suivante : "Seigneur Wathyer de Fossez dit / Gerbehay capitaine et / damoiselle Françoise de / Vervy son espeuse. 1615."

A l'angle Sud Est se trouve le logis en L de style traditionnel de la première moitié du XVIIème avec deux niveaux éclairés par des fenêtres chaînées à croisée, presque toutes bouchées aujourd'hui.
L'aile en retour a été surélevée au XVIIIème siècle et percée de fenêtres jadis à croisée. A la rencontre des deux bâtiments se trouve une tour carrée abritant l'escalier commun.
Vous pouvez aussi voir une tour circulaire de 4 niveaux percées d'archères et de petites baies chaînées à linteau droit. Au sommet, il y a une sorte de colombier.
Dans le prolongement du logis, se situent des étables du XVIIème, avec une porte en plein cintre autrefois jumelée et datée de 1634. On peut voir un surhaussement et divers remaniements à travers la maçonnerie.
Enfin, au Nord, se trouve la grange avec les portails refaits au XIXème et dans son prolongement, des étables du milieu du XVIIIème.

5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Notre-Dame

C'est d'abord une chapelle qui fut construite en ces lieux, à la demande des paroissiens, en 1751. Elle fut agrandie en 1864, puis en 1905, pour accueillir les habitants de ce petit village.
En 1929, elle fut rénovée entièrement, laissant la bâtisse néo-romane que nous connaissons aujourd'hui. Une clé datée de 1751 a été conservée dans le fond de l'église et qui, avec la niche à volutes qu'elle surmonte, provient probablement de l'ancienne façade.
La toiture fut elle aussi rénovée à cette période; c'est monsieur Joseph Nigot, ardoisier installé à Andenne, qui se chargea de ce travail, pour la somme de 28.412,20 francs.

Dans la nef se trouve une chaire de vérité Louis XVI, une belle dalle de fondations de messe de G.Balthazar et C.Henrion (1750) ainsi qu'un bénitier mural gothique en pierre bleue, orné de tête (XVIème s.)

16 Rue Peu d'Eau 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Ancien fourneau

Groynne, petite localité faisant partie de la commune d'Andenne, fut un lieu d'extraction de charbon. Il existait d'ailleurs plusieurs sites d'extraction dans les environs.
On peut encore notamment voir aujourd'hui une grande cheminée en brique de cet ancien charbonnage qui se situait au-dessus du village (altitude 240 m). Il s'agit du dernier vestige de l'entité et celui qui a été utilisé le plus tardivement, jusque dans les années 1950.

9 Rue du Charbonnage 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Ancienne école

La première école mentionnée à Groynne daterait de la première moitié du XIXème siècle. Le 30 septembre 1844, le Conseil communal fait l'acquisition d'un terrain pour la construction d'une école. Une salle d'école et un logement pour l'instituteur sera construit pour la somme de 1990 francs. M.Poskin, qui tenait jusqu'alors une école privée dans ce village, devient l'instituteur attitré. Il sera remplacé en 1851 par M.Baras, lui-même remplacé par M.Delhaise en 1883.
En 1889, le Conseil décide de construite une nouvelle école pouvant accueillir 2 classes pour les garçons, 1 pour les filles, ainsi que deux logements (un pour l'instituteur, le second pour l'institutrice).
C'est M.Debrun, entrepreneur d'Andenne, qui se chargera des travaux dès 1892, selon les plans de l'architecte liégeois Pirnay.

Ce bâtiment que nous voyons ici est donc l'ancienne école communale de Groynne.
Dans les années 1950, il y avait 6 classes, en plus des gardiennes, gérés par les institutrices et instituteurs.
Les documents et photos provenant du site internet Bibliotheca Andana (référence et mémoire vive de la commune d'Andenne) montrent la séparation entre l'école des filles d'un côté, celle des garçons de l'autre; les cours séparées, les chambres, etc.

Le premier bâtiment servant d'école communale dont nous avons parlé se trouvait un peu plus loin en face de l'église, dans ce qui est devenu en 1927 le Café Verlaine, tenu par Jules Verlaine qui y habitait avec sa femme, ses 5 fils et sa fille, Suzanne.
Celle-ci se souvient, enfant, déambuler entre les clients, les voir danser à l'étage lors de la kermesse locale. Elle se souvient des parties de cartes, le jeu de quilles, les fermiers et les ouvriers des charbonnages qui repassaient après le boulot, ses quelques habitués qui ayant bu un coup de trop rentraient chez eux guidés par leurs chevaux… il n’y avait que peu de voitures en ce temps-là, et le café était un lieu de détente.
C'est d'ailleurs elle qui reprendra le café en 1956 et s'en occupera pendant plus de 60 ans !

4 Rue Groynne 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Pierre

Andenelle est l’une des plus anciennes localités andennaises. Son occupation, attestée par de nombreuses campagnes de fouilles archéologiques, remonte à l’époque romaine.
L’église Saint-Pierre d’Andenelle a été fondée au 12ème siècle et est bâtie en moellons de grès et de calcaire. De l'époque romane elle ne conserve que sa tour et sa nef à 5 travées. Le reste de l’édifice a connu de nombreuses restaurations aux 16ème, 19ème et 20ème siècles.
Parmi les éléments néo-romans ajoutés, on compte : les deux entrées actuelles, le plafond et les collatéraux (élargis et couverts d’une toiture à pans multiples dont les fenêtres jumelées sont relativement fantaisistes).
La tour d’Andenelle est datée du 12ème siècle. Elle n’a subi que des modifications mineures, son aspect primitif est donc plus facile à restituer : tour carrée de 4 niveaux, percée de meurtrières et d’une seule ouïe par face. Elle est munie d’une porte d’accès au premier étage (actuelle porte du jubé).
Longue de 5 travées et munie d’un chœur à chevet plat, la nef romane a été transformée en plusieurs étapes. Au 16ème siècle, les piliers romans sont remplacés par des colonnes gothiques en calcaire mosan. La nef est ensuite agrandie en 1860 par l’ajout d’un large transept qui ne faisait pas partie du plan d’origine. Les collatéraux ont, pour leur part, subi de lourdes modifications. Ils ont été rebâtis et élargis à deux reprises en 1860 et 1923, date à laquelle ils perdent leur toit d’un seul tenant remplacé par une toiture à pans multiples.
Le chœur à chevet plat d’origine a été démonté ou détruit pour être remplacé, en 1860, par un chœur néo-roman. Il contient cependant un objet ancien, un tabernacle du 14ème siècle qui se trouvait autrefois enchâssé à l’extérieur de l’église et qui a été placé dans le chœur en 1922. Certains y voient le tabernacle roman qui aurait orné le premier autel de l’église, mais cette hypothèse semble peu vraisemblable.

Le saviez-vous? Les deux premières colonnes de la nef sont remarquables tant par les figures taillées dans la pierre des chapiteaux que par les deux bénitiers dont l’un s’orne de figures naïves (il pourrait s’agir des portraits de généreux donateurs).

22-26 Rue des Moulins 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Place Léon Tombu

Léon Tombu est né le 25 janvier 1866 au n°3 de cette place qui porte aujourd'hui son nom.

Cet homme réalisa des centaines de peintures et de croquis en tout genre et avec différentes techniques : points sèches, gravures, peintures à l'huile, aquarelles, pointes sèches... Il se plaît à reproduire des paysages mosans, d'Andenne à Huy.

Les facettes de cet homme sont multiples : artiste, collectionneur de céramique, apiculteur, enseignant (il aura même Olivier Dégée, connu sous le nom de Jean Tousseul, comme élève), éditeur (du magazine l'Essor).
En 1899, il crée le cercle artistique et littéraire "l'Essor de Huy" et mis en place en mars 1900 une première exposition des Beaux-Arts dans cette ville.

Le Musée de la Céramique détient aujourd'hui de nombreux carnets de l'homme qui réalisa des centaines de croquis tout au long de sa vie. Il croquait ainsi "les petites gens, les humbles travailleurs de la terre, du fleuve ou de la mer" mais aussi les bourgeois en habits, les femmes et les enfants peints sur le vif dans leurs occupations et leurs jeux.
Il réalisa aussi beaucoup de peintures de paysages de son village natale, de ses voyages ainsi que de Woluwe-Saint-Lambert, où il mourut en mai 1958.

3 Rue du Chalet 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Collégiale Sainte-Begge

L'histoire d'Andenne commence véritablement vers 692, lorsque Sainte Begge, aïeule de Charlemagne, fonde un monastère mérovingien comportant sept églises à l'emplacement de l'actuelle Place du Chapitre.

Au 11ème siècle, le monastère se transforme en un Chapitre séculier. Ainsi le monastère primitif devient un Chapitre Noble à prédominance féminine.
En 1762, les sept églises étaient dans un tel état de délabrement que l’Impératrice Marie-Thérèse d’Autriche décide de les raser et de les remplacer par un seul sanctuaire. C'est Laurent-Benoît Dewez, architecte officiel du gouverneur Charles de Lorraine, qui est chargé de dresser les plans du nouvel édifice : une collégiale néoclassique. La construction ne dure que 5 ans (1770-1775) et le plan du bâtiment comprend : trois nefs de cinq travées, un haut transept saillant terminé par des absides à trois pans et un choeur de trois travées à chevet polygonal. Au chevet, on trouve l'élément le plus caractéristique de la collégiale andennaise : une grande tour carrée divisée en quatre niveaux par des bandeaux saillants, percée sur chaque face d'une grande ouïe en plein cintre et coiffée d'une toiture en cloche.
La façade comporte deux niveaux : le rez-de-chaussée rythmé par des pilastres ioniques et le premier étage d'ordre corinthien encadré par les balustrades. Le tout est ponctué de nombreuses niches et percé de fenêtres. Au sommet, un large fronton triangulaire mouluré vient terminer la composition de la façade.

L'intérieur de la collégiale est de style Louis XVI, peint en blanc, éclairé par les fenêtres en plein cintre des collatéraux, du transept et du chœur. Dans le vaisseau, vous remarquerez les arcades en plein cintre, les piliers cantonnés de pilastres à chapiteaux composites, l'entablement mouluré qui sépare les étages, les voûtes d'arêtes dans les collatéraux et la fausse coupole à la croisée du transept.
Plusieurs éléments de mobilier liturgique ancien ont été conservés: un lutrin au griffon du 16ème siècle, des stalles du 17ème siècle, des confessionnaux et une chaire de vérité du 18ème siècle ainsi que des tableaux des 17ème et 18ème siècles dont Le Massacre des Innocents de Finsonius de Bruges (1615).

Dans une absidiole, à gauche de l’autel majeur, ne manquez pas le célèbre tombeau de Sainte-Begge. Ce tombeau est orné de figurines gothiques du 14ème siècle. Très rapidement après la mort de Begge, sa sépulture devient un lieu de pèlerinage très fréquenté.
La Sainte est spécialement invoquée pour la guérison des hernies et de diverses infirmités de l’enfance. Près de son tombeau, les mères avaient l'habitude de déposer leurs jeunes enfants sur la dalle funéraire avant de les faire glisser trois fois autour de la croix pour les guérir de leurs maux. Aujourd’hui, le rite a quelque peu changé, mais la dévotion à la Sainte reste intacte. En témoigne, l’habitude de déposer les chaussures des jeunes enfants près du tombeau pour qu’ils apprennent à marcher plus rapidement.

Au Musée et Trésor de la collégiale sont exposés orfèvreries, textiles, sculptures, peintures, manuscrits et monuments funéraires, héritage de siècles de piété et de dévotion et témoins de la puissance de l’abbaye. Une pièce d’exception : la châsse renaissance de Sainte Begge.

Information : La collégiale Sainte-Begge est membre du réseau Églises Ouvertes, l'édifice est donc ouvert toute l'année de 9h à 18h. Merci de veiller à ne pas perturber les offices religieux lors de vos visites.

3 Place Sainte-Begge 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Place du chapitre

Au coeur du Vieil Andenne, la Place du Chapitre est située à l'emplacement du monastère mérovingien fondé par Sainte-Begge vers 692. Cette place abrite de nombreux bâtiments remarquables et classés : la collégiale Sainte-Begge, la porte Saint-Étienne, les anciennes maisons des chanoinesses du Ban d'Andenne, la fontaine Sainte-Begge, la fontaine aux Faisans d'Arthur Craco,... ainsi que de nombreuses maisons classées.

La Place du Chapitre a la particularité d'être entourée de nombreuses maisons classées qui, pour la plupart, sont des anciennes maisons des chanoinesses du ban d'Andenne. Toutes possèdent des caractéristiques spécifiques.
Aux numéros 4 et 5, à l'angle de la Rue des Sept-Églises, vous remarquerez une grosse maison de deux niveaux en calcaire enduit, dont le volume, les percements étroits et la haute bâtière à croupe évoquent les constructions traditionnelles des 17ème ou 18ème siècle.
Au numéro 10, vous apercevez une importante maison en pierre bleue chaulée datée du début du 18ème siècle. Cette maison dispose de deux niveaux encadrés de chaînages et possède cinq travées de baies. La porte date, pour sa part, de la fin du 19ème siècle. La toiture est un mélange composite d'éléments d'époques différentes : ardoises sur corniches de pierre moulurée, lucarnes néoclassiques, corniches modernes en bois.
Les habitations situées aux numéros 11 et 12 datent du 17ème siècle.
La maison du numéro 11 est bâtie perpendiculairement à la place et a été fortement modifiée au 19ème siècle, tandis que le numéro 12 a été transformé aux 18ème et au 19ème siècles.
Au numéro 14, vous ne pourrez manquer l'Institut Sainte-Begge qui réunit les humanités générales, techniques et professionnelles ainsi qu'une antenne CEFA (enseignement en alternance). Anciennement l'école moyenne des Filles de Marie, ce vaste bâtiment est construit en brique et pierre bleue enduites et réunit deux maisons mitoyennes du 18ème siècle.
À gauche, vous observerez une habitation traditionnelle éclairée par cinq travées de fenêtres.
À droite, une maison classique à double corps et deux niveaux, divisée par cinq travées de fenêtres. Précédée d'un petit jardin, l'imposante maison du numéro 17 possède un double corps et trois niveaux. Elle se distingue par sa façade néoclassique du milieu du 19ème siècle. Cette bâtisse a été élevée devant une construction de la fin du 19ème siècle qui était surélevée d'un étage.
Le numéro 19 a un statut à part puisqu'il s'agit de l'ancien presbytère. C'est une imposante maison en L, à deux niveaux de brique enduite et de pierre bleue. Cette habitation de style classique est datée de 1736 sur un escalier intérieur. La longue façade à double corps est largement éclairée par sept travées de fenêtres. La porte, elle aussi remarquable, dispose d'un linteau droit et d'une traverse chantournée. À l'étage, la porte-fenêtre du balcon est ornée d'une grille Régence en fer forgé. Même la corniche est travaillée, les pierres sont taillées en quart-de-rond tandis que les lucarnes postérieures sont munies de frontons triangulaires. Cette bâtisse serait, selon certains, la plus belle de toutes les maisons remarquables de la Place du Chapitre.
Les numéros 24, 25 et 26 sont également classés, même si ces habitations sont sans doute un peu moins spectaculaires que les précédentes.
Au numéro 24, se trouve une longue construction qui servait à la fois de commerce et d'habitation. Réalisée en calcaire peint, cette maison est de style néoclassique et date du début du 19ème siècle.
Au numéro 25, vous verrez une maison néoclassique en brique et pierre bleue enduites datée du début du 19ème siècle. Elle possède une façade à deux niveaux et demi et est éclairée par trois travées de grandes baies à linteau droit.
Enfin, le numéro 26 abrite une petite maison pittoresque en pierre bleue chaulée du 18ème siècle. Vous remarquerez que les ouvertures y sont percées de manière asymétrique. Elles sont sans doute été remaniées. Contre la façade, un christ en croix est suspendu sous un petit avant-toit. Il s'agit du vieux Bon Dieu du Staple, une statue étonnante. La tradition voudrait que cette statue provienne de l’ancienne église Saint-Michel (une des 7 églises du monastère mérovingien). En réalité, cette œuvre daterait du 17ème ou du 18ème siècle. Une anecdote nous est parvenue à son sujet: après la Révolution française, pour soustraire la statue aux iconoclastes, ce Christ aurait été caché dans une barrique par un artisan du quartier. Notre compère aurait, sans beaucoup d’égard, coupé ses deux bras pour le faire entrer dans son contenant…

0 Rue des Sept Eglises 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Maison dite de Sainte-Begge

Si cette petite maison est remarquable par son architecture, elle surprend surtout par son histoire. On a l’habitude de la qualifier de Maison de Sainte-Begge alors qu’elle date du 17ème siècle ! Aucune source ne semble justifier cette drôle d’attribution… De plus, il est bien connu que Begge possédait une villa à Seilles. Pourquoi aurait-elle eu une maison ici ? Est-ce du à la statue de la Sainte qui était placée dans la niche du pignon de cette habitation ? Mystère…

3 Place Sainte-Begge 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Porte Saint-Etienne

Derrière l’actuelle collégiale, la porte Saint-Étienne est un des monuments majeurs du Vieil Andenne. Il est de tradition de dire que cette porte est le dernier vestige du monastère mérovingien fondé par Sainte-Begge. En réalité, la construction de ce monument date plutôt du 18ème siècle. Époque à laquelle on trouvait sur la Place du Chapitre un vaste quartier entouré d’une enceinte. Véritable centre administratif, religieux et judiciaire de la Ville, il portait le nom d’encloîtres. La porte Saint-Étienne est l’une des entrées qui permettait d’y accéder notamment pour les offices religieux.

3 Place Sainte-Begge 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Fontaine Sainte-Begge

À gauche de la collégiale, ne manquez pas la Fontaine Sainte-Begge.
On raconte que Begge a choisi de construire son monastère dans une vallée majestueuse dans laquelle coulait une source toujours fraîche. De là à dire qu’il s’agit de la source alimentant cette fontaine, il n’y a qu’un pas que les Andennais franchissent allègrement… Ne dit-on pas que cette eau est riche en minéraux et qu’elle est à 10C° toute l’année ?
Anciennement appelée « fontaine aux Poussins », cette fontaine est surmontée d'un monument du 17ème siècle. Juste au dessus du premier bassin, vous remarquerez une petite niche grillagée dans laquelle trône une statue de la sainte patronne.
La fontaine comporte trois bassins : le premier dédié à l'eau de boisson et de cuisine, le deuxième au bétail, et le dernier à la lessive.
La tradition orale nous rapporte une anecdote sur ce monument. Les lavandières du quartier auraient eu pour habitude de traverser la collégiale pour accéder aux bassins. Agacé par cette manie, le clergé aurait alors décidé de faire graver une épitaphe au-dessus de l’entrée droite de la collégiale. Cette inscription est encore visible aujourd'hui, elle dit : LES CHIENS HORS DE LA MAISON DE DIEU. Comme si la consigne n'était pas assez claire, on va même jusqu'à raconter qu'un garde était posté à cette entrée pour obliger ces dames, leur linge, leurs enfants et leurs chiens, à faire le tour...

27 Place du Chapitre 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Place du Perron

La Place du Perron est restée pendant de nombreux siècles la place principale autour de laquelle s’organisait la vie commerçante d'Andenne. L'histoire de cette place est intimement liée à celle des fontaines qui s'y sont succédées. L’accès à l’eau a, de tout temps, été au cœur des préoccupations des habitants des centre-villes. Pour raccourcir les trajets des secours qui devaient auparavant se rendre jusqu’à la Fontaine de l’Ours en cas d’incendie, il fut décidé de construire une première fontaine dite du « Pairon ». Elle fut construite en 1764. On ne sait pas exactement où. Elle était formée de huit bassins en pierre, placés sur deux rangs. La deuxième fontaine est édifiée en 1859 pour remplacer la première. Sa construction a coûté 9000 francs, un prix colossal pour l’époque ! Cette seconde construction est démolie en 1909 suite aux plaintes des riverains qui se plaignaient des fréquentes inondations dans leurs caves. La suppression de la fontaine s’explique aussi par l'installation progressive de l’eau courante dans les maisons.
La Place du Perron connaît presque 100 ans sans fontaine… Il faut attendre 1992, et les célébrations du 1300ème anniversaire de la ville, pour voir la construction d’une troisième fontaine au Perron. Cette dernière, œuvre de Guy Fortomme, rappelle en modèle réduit la forme de ses aïeules.

Autre monument incontournable de cette place : l'ancien Hôtel de Ville d'Andenne aujourd'hui transformé en Maison des Associations. Cet édifice, classé en 1977, fut érigé au 18ème siècle.
Sa vocation initiale était d’être la Maison commune des autorités civiles, autrement dit l'Hôtel de Ville d'Andenne. En 1866, le siège de l’Hôtel de Ville se déplace sur la Place des Tilleuls. Le bâtiment du Perron devient ensuite le siège de la Justice de Paix et son rez-de-chaussée accueille successivement le cercle Archéologie et folklore, la Commission d’Assistance publique, la Bibliothèque et le Foyer culturel. Le bâtiment est ensuite abandonné pendant plusieurs années.
La Ville d'Andenne, avec l’aide de la Région wallonne, finance les travaux de rénovation qui débutent en 2013 et se terminent en 2017. La restauration du bâtiment a été confiée à Arcoplan & Associés, un cabinet d'architecte andennais.
Au départ de ce projet de rénovation, le constat de l’Échevinat des Festivités que le secteur associatif, particulièrement actif dans la Cité des Ours, manquait d’un lieu où fédérer et rassembler ses initiatives. L’ancien Hôtel de Ville de la Place du Perron s’avère rapidement un lieu à la fois symbolique pour ce lieu collectif et qui permet de coupler une vocation associative à la sauvegarde d’un patrimoine exceptionnel. 250 ans après sa construction, l’ancien Hôtel de Ville débute une nouvelle vie et accueille désormais les activités des associations andennaises, tous secteurs confondus.

1-17 Rue Lapierre 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Épicerie Au p'tit oubli

274 Rue Parmentier 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Maurice de Sclayn

L’ancienne collégiale Notre-Dame et Saint-Félix de Sclayn, actuelle église Saint-Maurice, a été fondée au 11ème siècle et était desservie par un chapitre de chanoines. L’église était entourée de plusieurs bâtiments dont des maisons claustrales, un hôpital, une école, une grange et de nombreuses annexes.

La construction de cet édifice débute vers 1072 par l'édification du chœur et du transept. Elle se poursuit par la nef et les collatéraux au début du 12ème siècle et se termine par l’avant-corps occidental après 1188. Contrairement à celui des autres églises romanes andennaises, le décor mural extérieur annonce la richesse relative du chapitre de Sclayn avec ses grandes arcades autour des fenêtres du chœur et ses frises de petites arcatures au-dessus des fenêtres de la nef centrale et de la croisée du transept.

Le saviez-vous? Dans le mur occidental, on remarque de vieux blocs de remploi traités décorativement de fougères et d’un motif géométrique non identifié, une sorte de plan, d’origine inconnue. Ces décors ont été datés du début de l’époque romane voire de la période préromane.

99 N90 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Friterie

32 Rue de la Station 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Boulangerie Louise

205 Avenue Roi Albert 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Librairie

5 Rue du Chalet 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Friterie

3 Rue du Chalet 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Épicerie

38 Rue de Gramptinne 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Banc

5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Banc

6 Place Tombu 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Banc

2 Rue de Bellaire 5340 Gesves
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Banc

2 Rue du Bief 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Chapelle Notre-Dame Auxiliatrice

Pour remarquer la chapelle Notre-Dame Auxiliatrice de Bonneville, il faut être attentif. Bien des Andennais ne la connaissent pas et pourtant elle mérite qu’on aille la voir.
Cette petite chapelle est toute simple et assez discrète quoique bien entretenue. Elle a également la particularité d'être comme écrasée entre deux très vieux et très gros tilleuls qui avaient été plantés là pour la protéger. Elle est dédiée à Notre-Dame Auxiliatrice, dont la statue se cache au fond du petit oratoire. Les curieux pourront la voir sur la route de Bonneville, sur la gauche du carrefour qui mène à la Ferme de Vaudaigle.

7/B Rue Vaudaigle 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Manoir du Mont Là-Bas

Ce manoir, qui appartenu à la famille Mertens durant de longues années, était tenu toute l'année par la famille Debarsy. Les propriétaires y revenaient généralement le week-end ou durant les mois d'été.

1/A Rue du Manoir 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Calvaire

Le Calvaire, qui apparaît dans divers documents dès le 17ème siècle., est situé en plein cœur d’Andenne. Il peut être parcouru de part en part grâce à un sentier en lacet surmonté d’une chapelle et bordé de potales. Le site aurait été aménagé suite à une vague d’épidémie. Le chemin en zigzag qui grimpe au sommet du Calvaire est ponctué de 6 potales du 17ème siècle.
En 1913, lors de la première rénovation du site, chaque potale fut ornée de peintures sur bois illustrant les 14 stations d’un chemin de croix. Celles-ci ont malheureusement disparu aujourd’hui.
La chapelle sommitale fut, pour sa part, édifiée au 18ème siècle. Ses murs latéraux et arrière sont en calcaire, tandis que la façade est en briques. Elle fut entièrement démontée pierre par pierre en 2012 et remontée quelques mètres sur la droite de son emplacement initial.
Si le Calvaire perd son caractère religieux durant le 20ème siècle, il reste aujourd’hui encore un lieu très apprécié par les promeneurs pour y passer un moment de détente ou par les sportifs à la recherche d’adrénaline. Du sommet, vous pouvez admirer un vaste panorama sur les vieux quartiers de la ville et sur la vallée de la Meuse. Ce point de vue est situé sur une construction circulaire (vestige de la Seconde Guerre mondiale) et agrémentée d’une table d’orientation panoramique qui vous permet de situer les principales curiosités de notre région

5 Rue Provost 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Place des tilleuls

La Place des Tilleuls doit son nom aux arbres qui la bordent depuis le 19ème siècle. Construit entre 1864 et 1871 pour accueillir un casino, l’Hôtel de Ville abrite aujourd’hui la salle des mariages, les bureaux du Bourgmestre, de l’Échevin des Sports et des Travaux et de l’Échevin de la Culture et de l’Enseignement ainsi que le Service des Archives. Au premier étage, une salle des fêtes est destinée à la location pour des spectacles et autres activités.

Autour de la Place, plusieurs éléments de patrimoine sont remarquables :
- Le kiosque de la Place des Tilleuls date du 19ème siècle. Initialement érigé au milieu de la Place, il fut rapidement déplacé à son emplacement actuel pour des raisons acoustiques.

- La Porte du Millénaire est une œuvre de Félix Roulin. Elle est installée sur la Place des Tilleuls depuis octobre 2001. Sa réalisation a nécessité de nombreux mois de travail. Il s’agit, en effet, d’une sculpture d’envergure puisqu'elle mesure 4,30 mètres de haut et pèse plus de 16 tonnes ! Elle est composée de matériaux du pays dont les pierres calcaires issues des carrières de Gore à Sclayn (actuellement carrières de la Région wallonne). Marque de fabrique de l'artiste, on peut y admirer vingt-quatre figures féminines en bronze intégrées dans la structure de la porte.

- L'Enfant et l'Ours est une œuvre de Louis Noël, l’artiste qui a également réalisé la sculpture de La Grande Ourse et la Petite Ourse située sur le rond-point de la gare à Seilles. L'enfant et son ours sont installés à côté du kiosque de la Place des Tilleuls depuis 2006. Clin d’œil de l'artiste, l'oeuvre porte la mention : Caressez l'ourson et faites un vœu... qui sait ...

- Plaque commémorative : suite à l’exécution de nombreux civils par les troupes ennemies, le 20 août 1914 reste une journée sombre dans l'histoire d’Andenne. Journée qui vaut à la Ville son statut de Ville Matyre. Dans le centre-ville, plusieurs monuments rappellent ce triste épisode. Sur la Place des Tilleuls, un mur criblé de balles a été conservé en mémoire de ce dramatique événement tandis qu'une plaque commémorative y a été apposée.

5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Château d'Haltinne

Sous le couvert d'un paysage typiquement condruzien constitué de bois, de prairies et de cultures, le domaine du château de Haltinne couvre une superficie de près de 250ha. Entièrement entouré d'eau, c'est le ruisseau de Strouvia qui alimente ses douves, ainsi que plusieurs étangs répartis sur le domaine.
Château quadrangulaire en moellons de calcaire et briques enduits de rouge, flanqué de quatre tours d'angles carrées, le château de Haltinne fut construit au XVIIe siècle et constitue encore aujourd'hui un patrimoine exceptionnel, car très bien conservé.

Les de Groesbeeck, de Mérode, de Tignée, Goer de Herve et, actuellement, la famille Lamarche furent les principaux propriétaires de cet ensemble qui fut reconstruit - suite à deux incendies en 1674 et 1684 -, modifié et réaménagé au fil des siècles. Auparavant, un château plus ancien, datant du XIVe siècle, fut édifié, mais ce n'était alors qu'un donjon dont il reste quelques ruines à 500m du château actuel.
La façade est remarquable avec ses 18 travées - ce qui est rare en Wallonie -, sa toiture en ardoises et ses corniches de pierre. Un pont-levis, enlevé en 1889, permettait d'accéder à la cour intérieure après le passage sous une tour-porche carrée à deux niveaux, rappelant les quatre tours bornant l'édifice.
Parce que le château ne se visite malheureusement pas, il vous faudra vous contenter de l'admirer depuis la grille en fer forgé qui a, elle aussi, toute une histoire : proposée à Léopold II pour sa propriété de Ciergnon, la superbe grille ouvragée ne fut cependant pas retenue par le roi. Après avoir été admirée à Anvers, à l’Exposition universelle, elle fut ensuite installée à Haltinne.
Le domaine du château de Haltinne fait partie du patrimoine exceptionnel de Wallonie.

12 Rue de Haltinne 5340 Gesves
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Castel de Forvent

Le Castel de Forvent vous reçoit dans les dépendances réaménagées d'une élégante maison de maître, située à Coutisse, non loin d’Andenne, Ciney, Namur et Huy. N’hésitez pas à contacter le Castel de Forvent pour en savoir plus sur la location à la carte de ses salles de réception pour des événements d’entreprises, mariages ou autres réceptions privées.

9 Rue Froidebise 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Chapelle Sainte-Begge

En bas de la côte du lieu-dit Nalamont se trouve la chapelle Sainte-Begge. Construction du début du XXème siècle, elle se situe juste à côté de ce qui était l'arrêt de tram Sainte Begge, lorsque la ligne de chemin de fer fut installée.
La façade avant a été rénovée.

361 Chaussée de Ciney 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Hubert de Cautisse

Construite en 1846-1850 en remplacement d’une ancienne chapelle, l’église se situe dans le village de Coutisse. Elle est de style néo-classique en brique et pierre bleue.

A l'intérieur se trouvent plusieurs statues en bois polychromes : Saint Etienne (vers 1600), Sainte Begge ('17ème s.) et Saint Orbie (18ème s.). Vous pouvez également admirer deux bénitiers muraux en marbre dans le fond de l'édifice.

La chaire de vérité toute en finesse est en bois verni et mérite d’être vue. Un blason y est accolé avec l’inscription : « Christum Oportet Crescere ». Les autels latéraux sont en bois en style classique. L’autel de gauche est dédié à la Vierge Notre-Dame de Beauraing et celui de droite à Saint-Hubert, patron de la paroisse. Une partie du maître autel en marbre a été conservée. L'église compte 8 vitraux colorés de style moderne à fond bleu et rouge représentant des scènes de la vie quotidienne et évoquant des béatitudes.

132 Rue de la Montagne 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Monument religieux

Monument religieux inauguré le 15 août 1954, jour de l'Assomption, il a pour intérêt mémoriel Notre-Dame de Beauraing. Il fut érigé à la demande des paroissiens.

5340 Gesves
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Moulin de Kevret

Situé dans la vallée qui mène à Coutisse, le Moulin de Kevret a conservé son cachet d’antan ! Il aurait été construit au 16ème siècle par la famille Crevecoeur de Keveray ou Keveret ou Queverets.
Sur la façade, des ancres postiches mentionnent l’année 1441. Aucune source ne permet de savoir à quelle époque elles ont été ajoutées ni pourquoi…
Le moulin primitif du 16ème siècle se composait de 3 bâtiments juxtaposés : un moulin, une habitation et une étable. Au 17ème siècle, on y ajoute un vestibule et au 18ème siècle, des granges. Une partie de la machinerie du moulin a été miraculeusement conservée (rouages, meules, poulie et entonnoirs à grains). La roue à aube actuelle est plus récente. Le Moulin de Kevret exerce ses activités de meulage jusqu’à la Première Guerre mondiale. La bâtisse est ensuite transformée en exploitation agricole, puis en hôtel-restaurant de grand luxe et enfin en dancing.
En 1995, après quelques années d’abandon, la famille Lindemann rachète le Moulin de Kevret et entame de lourds travaux pour s’y installer. C’est le début d’une nouvelle ère pour le bâtiment qui devient par la suite un hébergement touristique comprenant 3 chambres d’hôtes 2 épis.

57 Rue Kevret 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Fontaine de Craco

Arthur Craco (1869-1955), est l’un des principaux rénovateurs de l’art céramique en Belgique. Il était, dit-on, farouchement déterminé à lui faire une place majeure au sein des arts décoratifs. C’est à Andenne, après la Première Guerre mondiale, qu’il découvre la « derle » (argile blanche), qui est pour lui une révélation et l’attache à notre ville pendant plus de vingt ans.
La Fontaine aux Faisans, située sur la Place du Chapitre à droite de la collégiale, est l'une des œuvres majeures de l'artiste. Elle a été restaurée en 2012, à l'occasion d'une édition de la Biennale de la Céramique (ancien nom de Ceramic Art Andenne). Au centre de cette fontaine, au sommet d'une colonne, vous observerez des faisans qui se pavanent, tandis qu'en contrebas, sur le bord de l’unique bassin, des grenouilles les contemplent, croassantes et béates.

0 Rue des Sept Eglises 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Monument commémoratif

Sur le flanc droit de la collégiale, ne manquez pas un chef d’œuvre de l'Art Déco. Ce monument daté de 1930 et signé Angelo Hecq, rend hommages aux victimes andennaises des deux Guerres mondiales. Au centre, observez le groupe de 3 soldats en position d’attaque. Ils sont taillés de multiples facettes géométriques assemblées à la manière cubiste. À gauche, des hommes portent les valises de l’exil. À droite, des femmes bercent leurs morts. Du haut du monument vous contemplent les trois premiers souverains des Belges : Léopold Ier, Léopold II et Albert Ier.

0 Rue des Sept Eglises 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Église Saint-Martin

Bâtisse classique datée du XVIII siècle, elle est construite en briques sur un haut soubassement de pierre calcaire.
Elle fut restauré en 1967 et expose une belle chaire de vérité renaissance de 1621 ornée du Christ et des quatre évangélistes en haut relief.
A l'intérieur se trouve également les orgues du XIX siècle avec sculptures populaires, des fonts baptismaux du XVIII siècle, des statues polychromes et autres objets de culte.

3 Al Cassette 5340 Gesves
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Grotte scladina

Située à deux pas d’Andenne, la Grotte Scladina est un site préhistorique exceptionnel. Elle a été découverte par des spéléologues en 1971 et depuis 1983, elle est gérée par l’asbl Archéologie Andennaise.

Les premières fouilles archéologiques ont permis d’identifier deux importantes occupations estimées à 110.000 et 38.500 ans avant notre ère. Les milliers de silex taillés et d’ossements d’animaux retrouvés permettent de comprendre le mode de vie des Néandertaliens.

Le site est rendu célèbre par l’exhumation en 1990 de la mâchoire d’un enfant de Néandertal. Il s’agit d’une découverte paléoanthropologique majeure du 20ème siècle, puisque c’est presque le seul vestige de cette époque retrouvé en Belgique. Selon des analyses récentes, il s’agirait d’une fillette âgée de 8 ans, décédée il y a près de 88 000 ans !

Scladina est le seul chantier de fouille préhistorique belge accessible au public. Le site accueille toute l'année de nombreuses activités et visites guidées pour les groupes mais aussi pour les visiteurs individuels.

320 Rue Fond des Vaux 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image du poi
Sandwicherie La Différence

51 Rue de la Station 5300 Andenne
- GAL Meuse@Campagnes -
- GAL Meuse@Campagnes -
Image utilisateur
GAL Meuse@Campagnes
L’application Cirkwi est déjà installée sur le téléphone avec lequel vous consultez ce site ?
Cliquez sur le bouton pour visualiser la fiche directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion.
L’application Cirkwi est déjà installée sur un autre appareil que celui avec lequel vous consultez le site ?
Pour scanner ce QR Code, utilisez une application dédiée.
L’application Cirkwi doit être préalablement installée sur votre téléphone.
Une fois scannée, la fiche du parcours s’ouvrira directement dans l’application Cirkwi. Il vous suffit ensuite de cliquer sur le bouton « Embarquer » pour pouvoir consulter ce parcours sans connexion. https://ws.cirkwi.com/ul/c/120795?stores
Vous n’avez pas encore installé l’application Cirkwi sur votre téléphone ?
Cliquez sur le bouton correspondant à votre OS pour télécharger l’application.

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer